PARTAGER
Mbaye Diagne et Sidy Sarr, les surprises de Cissé ?

Ce Sénégal-Soudan de demain samedi est marqué par les absences des principaux cadres de la défense des Lions. Occasion pour Aliou Cissé de tester de nouveaux joueurs au niveau de ce secteur du jeu et aussi au milieu et en attaque. Mais rien n’est moins sûr si on se fie à la frilosité du sélectionneur national par rapport à certains choix.

«Tester des joueurs, ce n’est pas les faire entrer en jeu à 5 ou 10 minutes de la fin.» «Un joueur pour mieux le voir il faut lui donner un temps de jeu conséquent surtout quand l’adversaire est supposé faible.» Ces propos sont d’un grand doyen de la presse sportive française. Mais apparemment dans les faits, ces «recommandations» ne semblent pas épouser la démarche du sélectionneur des Lions qui tient, quel que soit l’enjeu du match ou la profondeur de son banc, à donner le peu de temps de jeu aux nouveaux joueurs sélectionnés.
On espère que ce samedi, face au Soudan -une équipe loin d’être un foudre de guerre- et par rapport à la particularité de ce match marqué par plusieurs forfaits, Aliou Cissé va enfin oser en titularisant ou en donnant un temps de jeu conséquent à certains «bleus» qui ont besoin de s’affirmer.
D’abord en défense centrale où deux noms reviennent, ceux de Pape Djibril Diaw et Pape Abdou Cissé, pour accompagner Cheikhou Kouyaté dans l’axe en l’absence des deux habitués Koulibaly et Sané. Sur les côtés, il serait intéressant de voir aussi le latéral gauche Racine Coly, impressionnant lors de son dernier match avec Nice.

Un trio : Gana-Alfred-Sidy Sarr au milieu ?
Au milieu du terrain, la paire Gana Guèye-Alfred Ndiaye tient la corde. Mais là où tout le monde s’attend à une petite «révolution», c’est au niveau du poste de meneur de jeu, un profil qui se rapproche de celui de Sidy Sarr. Ce qui serait une manière de se réajuster par rapport au match contre Madagascar (2-2). Une rencontre où Aliou Cissé pour animer son 4-4-2, avait opté pour une attaque à quatre éléments : Ismaïla Sarr-Diao Baldé (sur les côtés), Sadio Mané-Moussa Konaté dans l’axe. On connaît la suite, avec une absence de liant entre le milieu et l’attaque. Donc forcément, le coach devra proposer autre chose contre le Soudan. On attend de voir.
Enfin en attaque, beaucoup d’observateurs souhaiteraient voir à l’œuvre Mbaye Diagne qui n’a joué que quelques petites minutes en terre malgache. Il est vrai que la concurrence avec Moussa Konaté, qui semble retrouver la confiance, peut être un handicap pour le buteur «turc». Mais comme disait l’autre : «Moussa Konaté on le connait ; on a maintenant besoin de connaître Mbaye Diagne.» Au «Coach Cissé» de jouer !!!

Ligue des Champions : Kalidou Koulibaly parmi les 10 meilleurs passeurs
On connait les dix (10) meilleurs passeurs des deux (02) premières journées de la Ligue des Champions. Dans le classement dominé par Toni Kroos, on retrouve un Sénégalais ; un certain Kalidou Koulibaly. En effet, le défenseur central de Naples est bien là se positionnant à la sixième place juste derrière Busquets et Parejo avec 172 passes réussies (91%). Avec 205 passes réussies sur 222 tentées, Toni Kroos est le joueur qui a le plus réalisé de combinaisons lors des deux premiers matchs de Champions League de la saison 2018- 2019; Koke est derrière avec 186 passes sur 209 et enfin Raul Albiol avec 176 sur 187.
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here