PARTAGER

Avec les probables absences de Mbaye Niang et Mbaye Diagne demain contre la Tunisie, Aliou Cissé devrait trouver une alternative à la pointe de l’attaque des Lions. Du coup, avec sa polyvalence, Sadio Mané pourrait jouer au dépanneur, comme il le fait si bien à Liverpool à ce poste d’avant-centre.

Les forfaits se multiplient dans le camp des Lions dans cette 32e édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Pas une journée ne passe sans que le staff médical n’enregistre un blessé. A la veille de la demi-finale face à la Tunisie, les nouvelles ne sont pas bonnes pour l’attaquant de Rennes, Mbaye Niang, qui boîte vers le forfait.
Titulaire au front de l’attaque depuis le début de la compétition, l’avant-centre des Lions souffre de la cuisse, selon certaines sources proches de la Tanière. D’ailleurs, il n’était pas présent lors de la séance d’hier.
S’il n’a toujours pas ouvert son compteur pour sa première campagne africaine, Mbaye Niang reste un élément important dans le schéma tactique du sélectionneur Aliou Cissé. Ce dernier l’a d’ailleurs souvent rappelé à chaque fois qu’il a été interpellé sur le rendement du Rennais. Une absence qui risque de modifier les plans du sélectionneur. Surtout si on sait qu’au-delà de l’attaquant de Rennes, le sélectionneur national risque de se passer des services de l’autre attaquant, Mbaye Diagne. Le pensionnaire de Galatasaray qui n’a pas eu beaucoup de temps de jeu depuis le début de la compétition serait également souffrant. A l’image de Mbaye Niang, il n’était pas non plus présent lors de la séance d’hier.
Le staff technique et médical devrait prendre une décision à l’issue de la dernière séance de cet après-midi. En attendant, sur le banc, il ne reste que Moussa Konaté pour combler le vide au front de l’attaque. Mais là aussi, Aliou Cissé a des soucis, car l’attaquant d’Amiens n’a jusqu’ici pas montré grand-chose quand on l’a lancé dans le bain.
Du coup, les yeux sont rivés sur Sadio Mané pour occuper le poste d’avant-centre demain face aux Aigles de Carthage. Evoluant souvent sur les côtés, l’attaquant de Liverpool pourrait jouer au dépanneur le temps d’un après-midi, Une position que le Red a souvent occupée en club avec à la clé des buts, mais aussi lors du dernier Mondial en Russie. La balle est dans le camp de «Coach Cissé».

Trio offensif : Krépin-Sadio-Sarr
Au chapitre des bonnes nouvelles, il y a le retour Ismaïla Sarr. Absent contre le Bénin en quart de finale, il a repris l’entraînement avec le groupe depuis hier et semble être dans les dispositions pour occuper sa place de titulaire face à la Tunisie. Crédité d’un bon match, Krépin Diatta pourrait glisser à gauche à la place de Diao Baldé Keïta décevant contre le Bénin. Le jeune de Bruges jouant souvent à ce poste en championnat.
Quid de Alfred Ndiaye ? Il a retrouvé le groupe et semble revenir doucement à son niveau. Même si sa participation pour le match de dimanche reste encore incertaine.
Notons que lors de la séance d’hier, ouverte seulement lors des 15 premières minutes à la presse, il y avait une forte présence de la presse tunisienne. Et cela, sous les yeux du ministre des Sports Matar Ba, venu prendre des nouvelles des joueurs et du staff technique.
Comme à chaque veille de match, il y aura la traditionnelle conférence de presse des deux sélectionneurs. Des retrouvailles avec la presse sénégalaise qui s’annoncent spéciales pour Alain Giresse. Ambiance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here