PARTAGER

Le ministre de la Santé et de l’action sociale Abdoulaye Diouf Sarr a associé les acteurs culturels à la lutte contre le coronavirus. Avec Abdoulaye Diop, ministre de la Culture et de la communication, ils ont rencontré les artistes hier pour les sensibiliser sur le Covid 19. Et c’est à travers leurs créativités que les peintres, comédiens et autres iront ensuite sensibiliser, à leur tour, les populations.

Le ministre de la Santé et de l’action sociale Abdoulaye Diouf Sarr compte sur les acteurs culturels pour lutter contre l’épidémie de Covid 19. En collaboration avec le ministre de la Culture et de la communication, une rencontre s’est tenue hier au Grand Théâtre pour sensibiliser les artistes. C’est d’ailleurs Dr Khémesse Ndiaye, directrice de la Santé, qui est revenue à travers un diaporama sur l’origine de la maladie, comment se transmet-elle, comment l’éviter etc. Ce qui permettra aux artistes de sensibiliser à leur tour les populations de par leurs œuvres. «La lutte contre cette maladie n’est pas celle du seul secteur de la santé. Elle nécessite une approche multi sectorielle inclusive», a déclaré Abdoulaye Diouf Sarr qui ajoute qu’à ce titre, la collaboration avec le ministère de l’Education nationale a permis de dispenser des leçons de vie dans les écoles sur la maladie du Covid 19. De même, la rencontre avec les religieux, poursuit-il, «a permis de partager et d’intégrer la prévention de la maladie dans les sermons du vendredi et homélies du dimanche». Pour lui, tout le monde est donc concerné, car il s’agit d’une préoccupation de la Nation. «La collaboration de la culture et de la santé qui date de très longtemps ne saurait être en reste. Les artistes ont, de par leurs chansons, sketchs, pièces de théâtre et œuvres d’art toujours permis de sensibiliser les populations, participant ainsi à un changement de leurs comportements», a assuré M. Sarr
Il pense que la situation actuelle requiert davantage de vigilance et que les populations ont le droit d’être informées et surtout de comprendre les risques sanitaires auxquelles elles sont exposées. «Elles ont souvent une perception différente de celles des experts et des autorités. Pour dissiper cette confusion, éviter les malentendus et la panique, il nous faut communiquer de façon claire et régulière. Cette communication efficace sera essentielle pour la surveillance et le suivi des contacts etc. Elle doit se faire avec des messages adaptés au contexte local», insiste-t-il. Il pense ainsi que les artistes doivent fortement contribuer à l’essor d’un engagement et d’une participation communautaire forte et résiliente.
Le ministre de la Culture Abdoulaye Diop a salué le choix que le ministre de la Santé a porté sur les acteurs culturels. «Dans le cadre de notre accompagnement, je suis sûr que les hommes du théâtre, du cinéma, du rire, tous doivent être autour du ministère de la Santé pour accompagner en termes de prévention. Et je compte sur eux», a dit Abdoulaye Diop.
Les artistes disent être très contents d’être associés à la lutte contre le coronavirus. «Nous savons tous que les artistes, d’une manière générale, sont de potentiels vecteurs de communication et je pense que si nous sommes associés, si nous avons les informations qu’il faut, nous sommes pratiquement sûrs et certains de pouvoir contribuer à l’éradication de cette maladie», a promis Ibrahima Mbaye Sopé, artiste-comédien. Toutefois, il a tenu à rappeler que depuis le début, les artistes sont en train de contribuer de façon patriotique à travers les réseaux sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here