PARTAGER

La plateforme Sénégal vote a lancé hier un «programme de mobilisation citoyenne pour une participation massive et de qualité au processus électoral». L’Association Wa mbedmi, accompagnée par Open society initiative for West Africa (Osiwa), veut s’appuyer sur les données de la Commission électorale nationale autonome (Cena) et de la Direction générale des élections (Dge) pour promouvoir une citoyenneté 2.0 et l’e-démocratie. «La plateforme permettra aux citoyens d’être au premier plan en rendant disponible l’information sur le processus électoral, mais aussi en faisant en sorte que les initiatives des pouvoirs publics, des institutions soient renforcées». Sénégal vote offre trois fonctionnalités, à savoir une carte électorale qui renseigne sur les centres et bureaux de vote, un guide de l’électeur, entre autres. Une caravane a été annoncée dans ce sens pour recueillir les préoccupations des citoyens au niveau de cinq pôles régionaux : Dakar et sa banlieue, Saint-Louis, Kédougou, Kaolack et Ziguin­chor. «Ce qui permettra aux candidats d’améliorer leurs offres», estime El Hadji Abdoulaye Seck, coordonnateur de ladite plateforme.
Sénégal vote, mise en place en collaboration avec la communauté de cartographes, Open street map, permettra aussi aux citoyens de visualiser la nouvelle carte électorale, 30 jours avant le scrutin.
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here