PARTAGER

Amadou Hampathé Ba disait qu’«en Afrique, un vieillard qui meurt, c‘est une bibliothèque qui brûle» !
La disparition de Sergine Abdoul Aziz Sy Al Amine est une perte immense pour le Sénégal. Un homme de Dieu au service de son Peuple a tiré sa révérence en effet.
Patrimoine historique vivant, témoin et acteur privilégié de la vie politique, il aura grandement contribué à asseoir la paix et la stabilité dans notre pays. Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine n’aura jamais cessé de travailler jusqu’à la fin de ses jours aux retrouvailles entre acteurs politiques majeurs pour l’essentiel : développer le pays et satisfaire les attentes du Peuple sénégalais.
Junior, comme on l’a toujours appelé affectueusement, fut toute sa vie durant un homme de devoir. Mémoire vivante de la Tarikha tidiane, il aura accompli une longue mission de missi dominici de Tivaouane, servant successivement tous les Khalifes qui se seront succédé à la tête de la Tarikha tidiane, avant d’y accéder.
Son premier discours sera prémonitoire. Il annoncera avec le calme et la sérénité de l’ascète entièrement consumé par l’adoration de Dieu, sa disparition quasi imminente, en déclarant qu’en accédant au Khalifa, il était à l’antichambre de la mort.
Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine n’aura ménagé ni son temps ni sa personne pour l’union des communautés et les retrouvailles entre musulmans, en dehors de toute considération confrérique. De Touba à Ndiassane jusqu’à Yoff, en passant par Médina Baye, Léona Niassène sans oublier le clergé, il aura contribué au renforcement des relations séculaires entre grandes familles religieuses, au service de Dieu pour le bien des hommes.
La paix fut le but de tout son dynamisme diplomatique. Habile négociateur, grand connaisseur des dédales du pouvoir et médiateur reconnu, il aura contribué à décrisper des relations quasi rompues, et à éviter au Sénégal une déstabilisation politique aux conséquences fâcheuses.
Il s’en va emportant avec lui des secrets qui ne seront jamais révélés, des secrets d’Etat pour la plupart, tellement le saint homme en connaissait les arcanes et en maitrisait les soubresauts.
Il a su en toutes occasions préserver l’intérêt supérieur de la Nation, en veillant à la pacification de l’espace politique pour une expression saine des ambitions des acteurs de notre landernau politique aux destinées soumises à un jeu dont les chocs auront, pour les plus violents d’entre eux, tenu en haleine notre pays pendant plusieurs années.
Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine aura donc accompli sa mission, avec succès.
Homme de Dieu au service du Peuple effectivement, il a su préserver le legs de son grand-père et lui redonner un éclat exceptionnel, tout autant que sa contribution au renforcement des liens sociaux entre toutes les communautés aura grandement permis à notre pays de traverser les soubresauts socio-politiques qui marquent l’évolution d’une Nation, dans la paix et la concorde des cœurs.
Qu’Allah Swt l’accueille en Son Haut Paradis Firdawsi.
Cissé Kane NDAO
Président Ader

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here