PARTAGER

Les échos en provenance du département, réputé complexe,  lui sont parvenus, car «ayant lu à leur sujet ces derniers temps». Et Serigne Babacar Kane, le nouveau préfet de Rufisque, compte servir l’Etat à la hauteur des attentes portées sur lui. «Vous voilà à Rufisque, département le plus étendu de la région de Dakar, mais qui concentre également les plus importants des grands projets de l’Etat. (…) Dans la conduite au quotidien de vos actions comme dans le pilotage pour la supervision des projets, je recommande vivement de continuer à privilégier la concertation avec tous les acteurs, l’écoute attentive des doléances des populations, mais surtout la recherche de solutions adaptées aux circonstances locales. L’autorité sèche et brutale n’est plus de saison, il faut de plus en plus recourir à la diplomatie appuyée afin de mieux décloisonner l’Adminis­tra­tion publique», lui a fait savoir le gouverneur de Dakar, Mouhamed Fall, qui l’installait officiellement jeudi dans ses nouvelles fonctions de préfet dans le département de Rufisque où l’expropriation foncière du fait des travaux d’envergure de l’Etat indispose grandement les populations.
Conscient de l’immense res­pon­sabilité à lui confiée, le nouveau chef de l’administration déconcentrée s’est dit honoré d’être à Rufisque où les responsabilités sont immenses. «C’est un honneur de servir la République dans l’un des départements les plus stratégiques, mais aussi les plus sensibles de toute la chaîne de commandement territorial. C‘est un privilège de servir votre département en une période où les ambitions du gouvernement pour le développement n’ont jamais été aussi grandes et les attentes des populations vis-à-vis de l’Etat et de ses démembrements aussi fortes», a-t-il relevé dans son allocution. «Ces attentes ne peuvent cependant nous inciter au doute sur nos capacités pour décliner sans faille les orientations voulues par l’Etat», a-t-il enchaîné. Une mission qu’il compte adosser sur «le strict respect de l’esprit républicain, le respect de la loi et la facilitation». La méthode pour y parvenir sera le dialogue, car sa «porte ne sera fermée à aucun acteur». «Des priorités gouvernementales, je porterai, compte tenu de sa particularité, une attention extrême aux questions de développement, car elles sont au cœur des politiques publiques», a ajouté Serigne Babacar Kane en provenance du département de Dakar. Son prédécesseur à la tête du département, Baye Oumy Guèye, nommé secrétaire général de la Direction générale des pôles urbains (Dgpu), a rassuré les locaux sur les capacités de son successeur à gérer de la meilleure manière les dossiers du département.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here