PARTAGER

Le célèbre homme d’affaires Serigne Mbacké Sèye, propriétaire de Touba gaz, Touba oil et Senstock, entre autres, a été appréhendé hier à la suite d’une plainte de la Douane sénégalaise, qui lui réclame 2,8 milliards de francs Cfa, ainsi qu’une amende du même montant. Cela, pour délit douanier.

Mauvais mélange pour l’homme d’affaires Serigne Mbacké Sèye. Le Quotidien a appris que le chef d’entreprise a été cueilli hier à Dakar, à l’initiative de la Douane sénégalaise qui lui réclame 5,6 milliards de francs Cfa pour délits douaniers. Cela, pour des faits qui remonteraient au mois d’avril de cette année.
senstock13La compagnie Diprom, propriété de Serigne Mbacké Sèye, a été épinglée par la douane pour des fraudes diverses à l’entrée de certains produits importés. Interpellé et entendu sur procès-verbal, son propriétaire Serigne Mbacké Sèye a accepté de transiger pour 2,8 milliards de francs Cfa. Il a néanmoins sollicité un aménagement des délais pour lui permettre de s’acquitter de ses obligations. Ce qui lui fut accordé. Malheureusement, depuis lors, les gabelous n’ont rien vu venir. De guerre lasse, ils l’ont relancé. Et ils lui ont fait comprendre qu’à défaut de respecter sa parole, il risque de se voir appliquer la loi dans sa rigueur.
Il semblerait qu’à cette injonction, M. Sèye n’a trouvé d’autre réponse à apporter qu’un séjour prolongé à Touba, la capitale du mouridisme. Où il a bénéficié d’une impunité de fait. Faute de pouvoir lui mettre le grappin dessus, les douaniers se sont rabattus sur la personne morale de Diprom, le Dg M. Ndiaye. Ce dernier a été déféré depuis deux jours.
Mais voilà qu’hier, M. Sèye a fait une réapparition à Dakar pour se jeter dans le filet que lui avaient tendu les gabelous. Interné hier dans les locaux de la douane, il devrait être transféré dans une cellule plus conforme aujourd’hui, en attendant d’être présenté au procureur qui lui notifiera son inculpation. Quoi qu’il en soit, la douane, à ce stade de la procédure, a écarté toute médiation et réclame maintenant ses 2,8 milliards de francs Cfa pour le préjudice, ainsi que 2,8 milliards de francs d’amende. Pour solde de tous comptes.
Spécialisée dans les hydrocarbures, la société Diprom est plus connue par son label Touba gaz, et par ses stations-services Touba oil. Serigne Mbacké Sèye avait soulevé, il y a deux ans, l’ire des membres de l’Association des pétroliers sénégalais pour avoir cédé une bonne partie de ses stations Touba oil à la société Total, favorisant de ce fait l’expansion de la compagnie française. Serigne Mbacké Sèye est aussi le dynamique homme d’affaires à la base de la mise en place de la société Senstock qui, en 2008, devait centraliser en un lieu unique et sous le contrôle d’un seul consortium le stockage de tous les produits pétroliers importés au Sénégal. L’idée avait été soutenue par le régime de Wade qui lui avait accordé tous les agréments nécessaires, et favorisé la prise de participation des pouvoirs publics. Mais il semble que le pouvoir de Macky Sall ait eu une autre vision et une autre perspective, puisque le projet a été abandonné avant de tomber en désuétude. On ne sait si c’est cela qui a été à la base de la chute de la maison Diprom.
mgueye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here