PARTAGER

Le Khalife général des Tidianes, Serigne Mbaye Sy Mansour, se doit de s’estimer «heureux». Le successeur de Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, qui a été «l’absent le plus présent» lors de la cérémonie officielle du Gamou de Tivaouane tenue à la salle de réception de la résidence Seydi El Hadji Malick Sy, où le Président Macky Sall a été représenté par le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, à la tête d’une forte délégation gouvernementale, a réussi la prouesse de mettre en exergue, à la face du monde et à la satisfaction de la Oumah islamique, l’unité de la vénérée famille de El Hadji Maodo Malick Sy.

Devant la communauté tidiane, qui n’a pu résister à l’envie d’ovationner le Khalife général des Tidianes, Serigne Mbaye Babacar Sy Mansour lorsqu’il a pris la main de son porte-parole, Pape Malick Sy, et de El Hadji Maodo Sy Dabakh, durant plus d’une dizaine de minutes, pour dire à qui veut l’entendre que la famille de Maodo reste à jamais «unie». Une image très forte. Selon Serigne Mbaye Sy Mansour, qui a placé son règne sous le signe de l’unité et la cohésion de la famille de Maodo, «Tivaouane parle d’une seule et même voix, marche  dans une seule et même voie». Devant une foule de fidèles en liesse, le nouveau khalife, symbolisant l’unité et l’entente de la famille de Seydi El Hadji Malick Sy, devait ainsi signifier à l’assistance, sa volonté de gérer son Khalifat «en étroite collaboration avec tous les autres membres de la famille Sy», en vue de mener à bien sa mission pour perpétuer le legs de El Hadji Malick Sy.
Le porte-parole de la famille Sy, après avoir magnifié le Gamou célébré au bénéfice de «l’humanité entière», a invité les citoyens sur «désormais l’obligation de faire du travail une valeur essentielle, comme exigé par le Coran et la Sunna du Prophète». Pape Malick Sy, sur la transmission du message du Khalife général aux fidèles musulmans, d’appeler «ceux qui veulent être sincère avec Dieu dans leurs actes» à se «conformer davantage aux préceptes de l’islam, la droiture étant la voie du salut pour tous». Le porte-parole du Khalife général, qui n’a pas manqué de rappeler que «le Prophète Mohamed (Psl), qui a ‘’atteint la perfection’’, est le dernier mais le patron de tous les Prophètes», d’enseigner qu’«être musulman, c’est un comportement de toute une vie». Le fils cadet de Serigne Babacar Sy a souligné le fait que «l’ombre de Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine a plané lors de cette cérémonie officielle, puisqu’après son rappel à Dieu, rien n’a été changé dans l’organisation du Gamou, car il avait fini de tout mettre en place de son vivant». Il s’est réjoui du fait que Serigne Mbaye Sy Mansour, «par respect pour la mémoire» de son prédécesseur, Al Amine, «n’ait changé aucune virgule aux actes posés par ce dernier de son vivant», reconduisant ainsi tous les hommes qui œuvraient avec le défunt khalife dans l’organisation du Gamou. Aussi Serigne Pape Malick Sy a évoqué «la lumière qui a changé l’existence du boxeur Mike Tyson grâce à sa conversion à l’Islam, lequel, avant, remportait presque tous les combats qu’il livrait, avant d’accumuler les revers, parce qu’il était devenu moins agressif face à l’adversaire, plus humain grâce aux valeurs islamiques ainsi assimilées. L’Islam ayant adouci son cœur et l’humanisé». Il a invoqué la philosophie de certains grands poètes français comme Alphonse de Lamartine qui ont glorifié la «splendeur morale» du Sceaux de Pro­phètes  (Psl). «Plus qu’un Homme, moins qu’un Dieu, un Prophète», cite-t-il en exemple.
Sur la question du «terrorisme et ses causes», le porte-parole du Khalife général des Tidianes, de penser s’attaquer à la racine du mal. Il souligne la nécessité de «chercher à savoir le degré de croyance des poseurs de bombes. Aussi il est important de savoir la responsabilité de l’Occident dans leurs actes. On ne saurait faire l’économie du rapport qu’ils ont avec l’Oc­cident et l’Islam». Pape Malick Sy a aussi prêché le dialogue entre les religions, se rappelant un «enseignement» de son «maitre à penser», Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Maktoum, qui lui instruisait le sens «d’avoir toujours de la déférence à l’endroit d’un mort, peu importe sa religion».
Pour sa part, le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye, a transmis les salutations du président de la République au Khalife général des Tidianes, avant de lui demander de formuler des prières à l’endroit de Macky Sall. Il a rappelé «l’inclusion, par le chef de l’Etat, de Tivaouane dans les Programme des cités religieuses, Programme ville, Pro­gramme assainissement». Le ministre de l’Intérieur est revenu sur les «efforts» entrepris par le gouvernement dans le cadre de ces dits programmes, pour moderniser la ville religieuse. Il a parlé d’«actes qui vont être posés de concert avec les collectivités pour davantage assainir la cité religieuse», insistant sur l’amélioration des réseaux électrique et d’adduction d’eau potable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here