PARTAGER

Le Président Sall, qui est arrivé à Touba hier, a obtenu un accueil populaire et a ouvert une partie du tronçon Ilaa Touba dont les responsables ont salué le travail qu’il abat au «nom de Serigne Touba».

Le chef de l’Etat a été ovationné à Touba. Macky Sall, qui est arrivé dans la cité religieuse un peu après 16h 30 mn, avait du mal à atteindre la résidence Cheikhoul Khadim. De l’héliport à la grande mosquée, les populations sont sorties massivement répondre au ndiguel du khalife général des Mourides pour accueillir le Président Sall. Il sera accueilli par Serigne Bassirou Bara Mbacké, frère paternel du khalife, en l’absence de Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, Serigne Sidy Abdoul Ahad, Serigne Abo Falilou et plusieurs autres dignitaires.
D’un pas alerte, Macky Sall se décoiffe de son bonnet blanc et salue les chefs religieux. Il revient sur l’objet de la visite qu’il effectue à Touba après avoir marqué sa déférence aux autres personnalités mourides. Il dit : «Cette visite entre dans l’ordre normal des choses parce que le Magal est un événement dont l’ampleur dépasse les frontières nationales. Il est donc tout à fait normal que l’Etat vienne accompagner cet événement. En venant à Touba, je suis passé par l’autoroute Ilaa Touba jusqu’à Thiénaba. L’année prochaine, si Dieu le veut, la plupart des fidèles qui le désirent pourront emprunter cette infrastructure qui est la plus importante de ce pays. D’ailleurs, ceux qui quitteront Kaolack pourront à partir de Diourbel emprunter cette voie.» Le Président Sall, dont le discours n’a pas duré plus de six minutes, a confié qu’il accompagnera «le khalife général des Mourides dans toutes ses actions pour développer Tou­ba». Il dira aussi sa volonté de poursuivre les actions entamées dans les communes de Missirah, Dendeye, Touba Mboul, Ndiou­mane par la construction des infrastructures routières avec des pistes de production, mais aussi en rendant accessibles l’eau et l’électricité. S’agissant de la commune de Touba-Mosquée, il a reconnu que les besoins sont énormes, mais que son régime ne ménagera aucun effort pour aider à résoudre les problèmes. Il a rendu un vibrant hommage à Cheikh Bassirou Mbacké Abdou Khadre qui est l’intermédiaire entre le khalife général des Mourides et lui.

Serigne Mountakha Bassirou Mbacké à Macky Sall : «n’ayez aucune crainte !»
En écho, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké transmet les «salutations» et attentes du khalife «empêché». Il avance : «Mais si vous trouvez ici la famille de Serigne Touba, c’est comme si vous l’aviez trouvé. Le marabout, c’est Serigne Touba sa raison d’être. Continuez votre chemin parce que ce que vous faites, vous le faites pour Serigne Touba ! N’ayez aucune crainte, soyez rassuré ! Redoublez d’efforts sur ce que vous faites pour Serigne Touba ! Ce que vous faites, vous le faites pour Serigne Touba qui se chargera de vous rétribuer. Pour­suivez votre chemin et n’écoutez pas ce que certains disent ! Soyez serein et confiant pour l’avenir !»
Par ailleurs, le porte-parole du khalife général a loué les efforts faits par le Président Sall. Cheikh Bassirou Mbacké a ensuite insisté sur le discours du khalife général des Mourides, en estimant que «tout ce qu’il recherche, c’est l’unité des musulmans. Et dans cette entreprise, il salue l’acceptation de sa main tendue par les confréries. Le khalife n’a pas une maison qui coûte 100 millions. Toutes les doléances qu’il vous a faites, ce n’est pas pour lui, mais pour les populations». Le chef de l’Etat s’est rendu dans la nuit à Tamine sur la route de Ndindy pour saluer le khalife général des Mourides. 701001025 meissa

badiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here