PARTAGER

C’est un homme au centre de toutes les attentions, mais qui ne rate jamais l’essentiel. Dans son discours, le khalife général des Mourides, qui a remercié toutes les autorités religieuses, étatiques comme coutumières de leur solidarité et considération, a fait savoir que la mosquée Massalikoul Jinane «est la propriété de tous les musulmans sans aucune distinction. J’appelle par ailleurs tous les croyants à se considérer comme des membres de la même famille, car c’est à travers une solidarité forte qu’ils pourront réussir à préserver la religion et résister à n’importe quelle stratégie allant à l’encontre des recommandations islamiques».
Par ailleurs, Serigne Moun­takha Bassirou Mbacké a, à travers Pape Malick Sy, le porte-parole du khalife général des Tidianes, remercié toutes les familles religieuses du pays. «Nous remercions vivement Pape Malick Sy, car rien de ce qui le concerne ne nous échappe. Et par l’entremise de sa personne, nous adressons de sincères remerciements à toutes les familles religieuses», a déclaré le khalife de Touba, heureux du travail accompli et qui a salué toute la communauté musulmane.
La poignée de mains Wade et Sall est l’instantanée qui sublime davantage l’inauguration de Massalikoul Jinane. Serigne Mountakha Mbacké s’est adressé à Abdoulaye Wade et son successeur pour les appeler à dépasser leur différend qui a rendu glaciale leur relation : «Nous prions pour vous deux (Abdoulaye Wade et Macky Sall). Qu’Allah guide et facile la réalisation de vos affaires ! Qu’Il vous unisse et raffermisse davantage vos relations, car cela reste le bénéfice de tout le Peuple sénégalais ! Abdoulaye Wade est un père de la Nation, Macky Sall est un fils de la Nation. Or un père et son fils sont inséparables. Donc nous vous recommandons de rendre grâce à Allah parce qu’Il vous a servis tous les deux en tant que chef d’Etat.» Un acte signé Serigne Mountakha qui a demandé la promotion de la paix et de la concorde nationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here