PARTAGER

En visite hier dans la ville de Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul, l’assistance a vu un Macky Sall confiant et souriant, qui a aussi réitéré son engagement aux côtés du Khalife général des mourides. Une occasion pour Serigne Mountakha Bassirou Mbacké de montrer toute sa satisfaction par rapport à la réélection du Président Sall.

Il retourne sur la terre sainte de Touba où les souvenirs électoraux ne sont pas heureux. Le chef de l’Etat a entamé hier une tournée pour remercier les chefs religieux du Sénégal suite à sa réélection à la Magistrature suprême. Le Président Macky Sall a démarré par Touba dont il a foulé le sol hier aux environs de 18 heures, accompagné d’une forte délégation, composée des membres du gouvernement. Aussi, ils ont été reçus pratiquement par tous les chefs religieux de la ville de Touba à côté du Khalife général des mourides, qui a saisi cette opportunité pour lui demander son implication dans l’application des enseignements de l’islam dans la ville de Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul, qui ne sera pas le seul endroit qu’il visitera. «J’ai démarré ma visite ici à Touba pour réitérer mon engagement à vos côtés et à ceux de Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul, vous remercier et vous aider à remercier Serigne Touba. J’ai constaté tout ce que vous m’aviez dit lors de la campagne électorale parce que j’ai été réélu en toute quiétude», a-t-il déclaré. Le Président Macky Sall a ainsi rappelé au guide religieux qu’il a appelé au dialogue national pour la bonne marche du pays. Ainsi le chef de l’Etat explique le fond de sa pensée : «Je pouvais me limiter à faire appliquer le programme pour lequel j’ai été réélu à la Magistrature suprême mais j’ai décidé d’impliquer tous les acteurs pour faire valoir davantage la démocratie. J’ai pris cette initiative pour le bien-être du Sénégal et des Sénégalais et je suis prêt à appliquer et à faire appliquer toutes les conclusions qui seront retenues de ce dialogue national pour assurer la sécurité de tous.» Le Président Sall a aussi tenu à rappeler que tous les chantiers que le gouvernement avait initiés pour la ville de Serigne Touba seront respectés. «Je sollicite encore des prières pour terminer en toute quiétude mes ambitions pour ce pays», a-t-il dit.
Ces prières semblent être déjà exaucées, à en croire les dires du Khalife général des mourides. Serigne Mountakha Bassirou Mbacké a annoncé qu’il l’avait laissé entre les mains du fondateur du mouridisme. Le khalife précise : «Lors de l’ouverture de la campagne électorale pour la Présidentielle du 24 février dernier, j’avais dit au Président Macky Sall que j’avais une dette envers sa personne que je ne pouvais pas payer. C’est ainsi que j’ai demandé à Cheikh Ahmadou Bamba de prendre en compte les souhaits de M. Sall. Je considère que Macky Sall est venu m’aider à remercier Serigne Touba qui a réalisé ce que je voulais pour Macky.» D’après le khalife général des mourides, c’est encore le moment de solliciter des prières. «Je demande au Tout-Puissant au nom de Serigne Touba de procurer la paix au Président Macky Sall, au Sénégal et aux Sénégalais», implore Serigne Mountakha, qui a demandé au chef de l’Etat de leur (fils, petits fils et disciples de Serigne touba) prêter main forte pour que Serigne Touba soit plus respecté dans sa ville. Au final, le porte-parole du Khalife général des mourides confie : «Serigne Mountakha souhaite que les enseignements et recommandations de l’islam soient respectés dans la ville de Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul.» Serigne Bassirou Abdou Khadre a signalé qu’ils veulent le respect des ambitions pour lesquelles le fondateur du mouridisme avait créé cette ville. «Désormais, le khalife recommande le respect des heures de prières. Il interdit l’utilisation de la cigarette, des types de drogue, des mèches, des greffages et autres encore moins leur commercialisation. De même que la pratique des sports comme le football ou la lutte à l’intérieur de la ville», dit-il.
Correspondante

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here