PARTAGER

On tendait l’oreille pour entendre les premiers mots de Serigne Moustapha Sy après la disparition de son père et fidèle Serigne Cheikh Tidiane Sy. Son face-à-face avec le Président Sall était attendu après sa sortie avant l’arrestation de Khalifa Sall. Malgré la poignée de main entre les deux hommes, Serigne Moustapha Sy n’a pas vacillé dans ses positions : «Si Macky Sall veut discuter avec moi, il n’a qu’à libérer d’abord Khalifa Sall.» Par ailleurs, il a révélé que des personnes ont voulu «l’anéantir mystiquement». Serigne Cheikh avait dit : «Si on veut sacrifier Serigne Moustapha, je prendrai sa place. Il s’est sacrifié pour me sauver.»
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here