PARTAGER

Auparavant le porte-parole de la famille Sy, Serigne Pape Malick Sy, a insisté, devant le Président Macky Sall, sur la nécessité de préserver la paix. Il dit : «Les bonnes volontés sont nombreuses parce que nous aspirons tous à quelque chose, et c’est la paix. Il faut donc discuter avec tout le monde.» Il cite les enseignements de son grand-frère, le défunt khalife, Serigne Cheikh Tidiane Sy «Al Makh­toum», qui, en 1970, apercevant dans toutes les ruelles de la capitale Dakar des chars de combat et des militaires, avait dit ceci au téléphone au Président Senghor : «Il faut démilitariser la Répu­blique, parce que ce j’ai vu est un aveu de faiblesse.» Seri­gne Pape Malick de poursuivre pour dire : «Serigne Cheikh avait donc conseillé à Senghor de voir et de discuter avec les personnes de bonnes volontés qui sont dans l’opposition, mais également celles qui sont des hommes d’actions et qui sont aussi dans l’opposition. Une fois que vous vous rencontrez, si ces personnes veulent la paix dans ce pays elles vont accepter de discuter avec vous pour voir comment travailler pour le développement de ce pays.» Parce que conclut-il, «personne ne peut vivre dans l’adversité». Et le porte-parole de la famille Sy de demander au Président Macky Sall d’accepter «la main tendue des personnes qui veulent travailler avec (lui)».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here