PARTAGER

Le reflux du Covid-19, qui a fait son apparition à Tam­bacounda le 2 avril dernier dans le département de Goudiry avant de s’étendre en touchant près d’une centaine d’individus, est réel. Alors qu’il n’y a plus de cas positifs depuis plusieurs semaines, la région continue de connaître des guérisons : Sur les 81 cas déclarés positifs depuis le début, seuls 2 sont encore sous traitement. Il s’agit des derniers agents du Service d’accueil des urgences (Sau) de l’hôpital régional, qui était touché au cœur avec la contamination de 11 médecins et infirmiers. «C’est une bonne nouvelle pour le (Sau) qui va bientôt retrouver tout son effectif», dit un responsable médical.
Face à cette situation, le ministre de la Santé et de l’action sociale avait dû dépêcher une nouvelle équipe pour assurer la continuité de ce service névralgique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here