PARTAGER

Ça a l’air de clore un débat qui empoisonne la réélection de Macky Sall depuis quelques jours. Mais le porte-parole du gouvernement est formel que le Président Macky Sall, réélu le 24 février dernier avec 58,26%, entame son «dernier» mandat. Invité du Grand Oral d’Apanews, lundi, Seydou Guèye qui coupe court aux spéculations sur la quête d’un troisième mandat après la modification de la Constitution en 2016, déclare : «Vous avez la réponse… c’est vous-même qui l’avez dit. C’est ça la réalité (…). C’est son dernier mandat ! Puisque nous sommes partis sur une révision de la Constitution qui a été une révision consolidante.» Le ministre d’ajouter : «Il n’y a pas besoin d’être péremptoire sur la question, il faut s’en référer à la Constitution. Si vous lisez la Constitution, vous vous rendrez compte que les marges de manœuvre pour interpréter sont très minces, pratiquement inexistantes.» Le Secrétaire général du gouvernement s’est voulu plus clair. «Le problème qu’on avait connu par le passé, le Président Macky Sall y a apporté une réponse en limitant le nombre de mandats, en fixant la durée du mandat du président de la République et en verrouillant un peu la Constitution pour que ces dispositions relatives à l’élection du président de la République soient pratiquement intangibles», a-t-il renchéri.
Avec Apanews.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here