PARTAGER

L’autosuffisance alimentaire repoussée à 2019

Madické Niang, président du groupe parlementaire «Liberté et démocratie», a révélé que le président de la République a repoussé l’échéance 2017 pour l’autosuffisance en riz jusqu’en 2019. Interpellé sur la question lors de la Déclaration de politique générale du Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne hier, le ministre Seydou Guèye n’a voulu ni confirmer ni infirmer cette information. La porte-parole du gouvernement a cependant déclaré : «2017, c’était l’objectif. Aujourd’hui, nous sommes à plus de 60% de l’objectif puisque nous sommes partis de 300 mille tonnes à près d’un million de tonnes. Et il nous faut 1 million 600 mille tonnes de riz paddy pour avoir justement cet objectif. Donc, ce qui importe, c’est de savoir que c’est à notre portée et que nous y arriverons inchallah.» Il con­sent pourtant que l’objectif est au-dessus de la moyenne. «Un objectif, il est fait pour être atteint ou ne pas être atteint. Et nous sommes très heureux d’avoir réalisé un objectif de plus de 60% en trois ou cinq ans puisque nous sommes partis d’une situation de référence où la production totale était de 300 mille tonnes et nous sommes à 1 million de tonnes.». A la question de savoir si le président de la République a parlé de 2019 pour réaliser cet objectif ? Il dira : «C’est à vous de tirer les conséquences de cela. Moi, je vous donne les éléments de la dialectique d’un objectif et de son niveau de réaliser.»
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here