PARTAGER

Le non-respect des consignes sanitaires édictées par les autorités préoccupe au plus haut point le président de la République. Une inquiétude qui pousse Macky Sall à ne pas écarter l’idée d’un confinement général si la propagation du coronavirus dans le pays atteint «un certain niveau». Une décision qui pourrait survenir après l’Etat d’urgence et le couvre-feu qui sont en vigueur depuis le 23 mars.
S’exprimant ce samedi au Port de Dakar, lors de la cérémonie de lancement de l’opération de convoyage des vivres dans les régions, dans le cadre de l’assistance aux ménages vulnérables, le dirigeant sénégalais n’a pas manqué d’avertir ses concitoyens. Ainsi, il lancera : «Si nous continuons à ne pas respecter les consignes sanitaires, la pandémie va demeurer et se propager. Si ça continue, on sera obligé de faire ce qu’on ne voulait pas faire, qui est d’arrêter complétement la circulation.» Et le chef de l’Etat de poursuivre : «Si la maladie arrive à un certain niveau, on va vers le confinement général.»
Le président de la République a insisté sur les cas de contamination communautaire : «Nous devons tout faire pour éviter les cas communautaires. Tant que les cas communautaires sont toujours présents, la bataille sera difficile. Nous ne pourrons pas travailler correctement ou vaquer à nos occupations.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here