PARTAGER

C’est une opération qui donne aux autorités militaires une idée sur le niveau de formation des troupes. Les manœuvres intitulées «Falémé 2020» ont pris fin ce samedi sous l’œil très impressionné du ministre des Forces armées. «Au regard de ce que nous avons vu ici, c’est un sentiment de satisfaction qui nous anime», se félicite Me Sidiki Kaba. Ces exercices militaires, qui se sont déroulés dans le Boundou, «l’ont été de manière satisfaisante», insiste le ministre des Forces armées. Sidiki Kaba explique le sens de ces manœuvres : «Un état souverain comme le Sénégal ne peut pas sous-traiter sa sécurité. Et c’est la raison pour laquelle d’ailleurs, le président de la République a renforcé les capacités et les moyens des forces de défense et de sécurité. Et cela, dans plusieurs domaines.»
C’est un pari réussi. «Si on remonte le temps, relève-t-il, on se rend compte que ce sont toutes les forces de défense et de sécurité qui sont regroupées dans le Boundou en mettant en avant l’interopérabilité qui est un facteur-clé en cas de crise ou de guerre pour voir la capacité de réaction de nos armées.» Il ajoute : «Les opérations qui se sont déroulées devant nous, ont fait ressortir toute l’expertise de nos forces de défense et de sécurité et tout leur professionnalisme. Elles ont fait montre de leur capacité de réaction et d’intervention à d’éventuelles sollicitations ou menaces extérieures.»
Evidemment, l’Armée poursuit sa montée en puissance avec le maillage continu du territoire en garnisons militaires et le renforcement des équipements. «Jamais, relève le ministre, nos forces de défense et de sécurité n’ont reçu autant d’équipements. Sur le plan infrastructurel, les réhabilitations en cours dans les casernes et autres cantonnements jusqu’à la construction du camp militaire de Goudiry en disent long. Du côté de la formation des personnels, le relèvement du niveau, l’implantation de nouvelles écoles comme l’école de guerre, participent au renforcement de la formation de l’élite.» Quid de l’amélioration de la condition militaire ? «Tout cela rentre, selon lui, dans le concept multidimensionnel de la sécurité.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here