PARTAGER
Nécrologie

Ce ne sera pas à Yoff. Sidy Lamine Niass sera enterré cet après-midi à Léona Niassène, après une ultime réunion familiale qui a eu raison de l’intransigeance des enfants du disparu qui voulaient qu’il soit inhumé à Dakar.

C’est la fin d’un psychodrame familial. Après 72 h de déchirements et d’opposition assumée, la famille Niass s’est finalement accordée sur le lieu d’enterrement de Sidy Lamine : Ce sera à Léona Niassène. Après 3 jours à la morgue de l’hôpital Principal, le Président directeur général du Groupe Walfadjri sera livré à son Seigneur cet après-midi. L’annonce a été faite hier par la famille (fils et épouses), qui s’est réunie aux environs de 18h, après un ultime conciliabule. Les enfants de Sidy Lamine Niass se sont finalement pliés à la volonté de la famille régnante de Léona qui voulait qu’il soit enterré auprès de ses vénérés parents. «Alhamdoulilah, Alhamdoulilah, Alhamdoulilah… Nous allons laisser Sidy Lamine Niass partir», a déclaré hier Cheikh Niass, visage tiré, sur Walf Tv. Le fils aîné de Sidy Lamine Niass s’est dit convaincu d’avoir fait un choix «logique» pour permettre à son père de reposer tranquillement. «Nous sommes tristes et consternés. Mais le fait de voir la dépouille de notre père trois jours après sa mort à la morgue de l’hôpital nous afflige davantage. Sidy Lamine a beaucoup fait pour l’islam et le Sénégal, et mérite le repos», a-t-il dit, en insistant sur l’héritage que leur père leur a laissé. «Sidy a assuré sa mission. Il nous a bien éduqués. Nous l’amènerons à Kaolack pour qu’il repose auprès de son père Khalifa Niass. Nous disons Alham­dou­lilah», avance-t-il, avec un tré­molo dans la voix.
Mais Sidy Lamine Niass fera un dernier passage à Walf qu’il a créé, façonné et offert à la postérité. Avant d’être acheminée à Kaolack, la dépouille de Sidy Lamine Niass passera à Front de Terre pour permettre à ses amis, fans, fidèles et employés de prier pour lui et lui rendre un dernier hommage. C’était aussi normal aux yeux de son fils, d’autant plus qu’«il s’est réalisé ici», lance-t-il. C’est un heureux épilogue pour toute la famille Niass, après sa levée du corps avortée mercredi.
aly@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here