PARTAGER

Le combat de lutte qui devait opposer Ndiakh Diarignou et Alioune Sèye 2 dimanche à l’Arène Nationale a viré en bataille rangée, informe Senego. En effet, des scènes insoutenables de violences ont marqué l’événement. Alioune Sèye 2 a été poignardé par l’accompagnant de son adversaire.
Dans leur furie, ses «supporters» ont saccagé le stade, arrachés des sièges pour s’en servir comme projectiles. Des images tristes, qui surviennent deux ans seulement après l’inauguration de l’Arène nationale, construite pour 32 milliards Cfa.

1 COMMENTAIRE

  1. Mais je pense que les cachets des lutteurs doivent servir à réparer les dégâts. Même ceux qui sont arrêtés doivent contribuer à payer la facture. N’en parlons pas pour le CNG.
    En plus sur les cachets des lutteurs, il faut prélever un pourcentage ( négociations ) pour l’entretien de l’arène.
    Le sénégalais est violent de nature, et certains sont plus proche du règne animale primaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here