PARTAGER

Le Sénégal a signé hier un accord de siège avec le groupe de la Banque sahélo-saharienne pour l’investissement et le commerce, relatif à l’installation de Bsic holding Uemoa. Lors de cette cérémonie, le ministre des Affaires étrangères a fait savoir qu’à travers cette signature, «le Sénégal promeut l’intégration africaine, sous régionale et régionale». Pour Me Sidiki Kaba, «le gouvernement du Sénégal peut se réjouir de la signature de l’accord de siège avec le groupe Bsic pour faciliter l’installation à Dakar de la Bsic holding Uemoa, chargée de la gestion des participations du groupe dans la zone». Par ailleurs, M. Kaba souligne que «cette nouvelle structure du groupe est dotée d’un capital initial de 105 milliards F Cfa pour intensifier ses interventions dans les économies des pays de l’espace Uemoa». De même, il soutient que par la «signature de cet accord de siège, le gouvernement du Sénégal magnifie le rôle important de partenaire au développement» que ce groupe «joue à ses côtés». Me Sidiki Kaba a profité de cette occasion pour se réjouir de la collaboration des partenaires techniques et financiers. A ce propos, il souligne que cette signature «intervient dans un contexte où, à côté de l’Etat du Sénégal, les partenaires techniques et financiers entendent incarner pleinement les rôles qui leur sont assignés, avec volontarisme et efficacité, en usant de nouveaux mécanismes innovants de financement de la phase II du Plan Sénégal émergent (Pse) déclinée dans le Plan d’actions prioritaires (Pap) 2019-2023». Pour le ministre des Affaires étrangères, «en favorisant ainsi une approche globale, à l’effet de créer des synergies dans différents domaines d’intervention, notre pays pourra accroître les opportunités d’investissement au Sénégal pour financer son développement sur la période 2019-2023».
dkane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here