PARTAGER

Le Réseau de la renaissance africaine et de la diaspora (Ardn) et la compagnie américaine NuWorld ont lancé hier leur partenariat pour une plateforme de création d’emplois pour les jeunes.

Faire face à la problématique de l’emploi, tel est le défi qui anime le Réseau de la renaissance africaine et de la diaspora (Ardn) et la compagnie américaine NuWorld. En effet, les deux organisations ont signé hier un partenariat dont l’objectif est de mettre en œuvre une plateforme de création d’emplois pour les jeunes comme point d’entrée vers la mobilisation du secteur privé pour les Objectifs de développement durable (Odd) au Sénégal. «Le but de cette collaboration est d’accompagner les jeunes entrepreneurs du Sénégal par un certain nombre de mesures, à savoir trouver des financements pour ces entrepreneurs qui ont des projets porteurs. Mais aussi trouver des façons de les accompagner par un certain nombre d’activités», a expliqué Djibril Diallo, Président directeur général de l’Ardn.
Pour mener à bien leurs activités, les acteurs vont se retrouver autour d’une structure. «C’est une sorte de ce qu’on appelle en anglais restaurant intelligent ; qui joint l’utile à l’agréable.»
Cette innovation a été inspirée des Etats unis, où les jeunes entrepreneurs ne vont plus dans des salles de conférence pour présenter leurs projets. «De nos jours en Amérique, les jeunes veulent être dans un endroit détendu où ils peuvent avoir à manger et à boire ou même faire du sport, mais en même temps discuter avec leurs mentors sur leur projet. Donc, nous essayons de trouver de nouvelles formules pour faire face à la problématique de l’emploi des jeunes dans ce cas-ci au Sénégal», a assuré M. Diallo. Qui reconnait que le chômage des jeunes n’est pas spécifique au Sénégal.
C’est fort de ce constat même que Djibril Diallo et ses collaborateurs essaient au niveau du Réseau de la renaissance africaine et de la diaspora «d’utiliser le carnet d’adresses dudit réseau pour faire face à cela. Ce dans le cadre de la campagne que l’Ardn entretient pour populariser les Objectifs de développement durable (Odd) en Afrique et en particulier au Sénégal».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here