PARTAGER

Quatre gendarmes tués dans le cortège de Macky Sall à Sédhiou. Sept minutes de temps d’antenne. 4 des 5 candidats n’ont pas pensé à ces vaillants patriotes, morts en service commandé. Le Président sortant a présenté ses condoléances hier sans le faire passer à son temps d’antenne. Dans la marée humaine, des personnes âgées se bousculaient pour juste serrer la main à Macky Sall. Mais le candidat de la coalition Benno bokk yakaar n’est pas le seul à enfouir le drame. Idrissa Seck, Madické Niang et Issa Sall ont tous passé sous silence ce malheureux événement. Du moins à la lucarne. Dans sa marche orange, Idrissa Seck, sourire aux lèvres, était entre raillerie sur le bilan du régime Sall et promesses à l’endroit des populations de Kolda, Vélingara, Médina Yoro Foula. Le leader de la coalition Madické 2019 avait opté pratiquement pour le même style à Oussouye, Goudomp où il a séjourné. A Tambacounda et Kédougou, Issa Sall s’est départi de son grand boubou habituel aux couleurs de son parti à savoir le vert. C’est le costume-cravate à l’ordre du jour… vestimentaire. En revanche, les lunettes de lecture et la casquette étaient là. En ce 9ème jour de campagne, Ousmane Sonko a été l’unique candidat à demander à ses militants et sympathisants d’observer une minute de silence en guise d’hommage aux disparus. Des promesses dans les secteurs de la pêche et du tourisme ont ponctué son passage à la télé, hier lundi.
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here