PARTAGER

A la veille de la présidentielle de 2012, le mouvement y’en a marre a joué un rôle majeur concernant le changement de régime. A quelques mois de la présidentielle, Simon reste sur sa faim. «Ce qu’on a combattu en 2012 demeure entier. A la veille de 2019, c’est encore pire !» a déclaré le rappeur et non moins membre du mouvement Y’en a marre.

A la question de savoir si Macky Sall aura le même traitement que Wade, Simon laisse planer le doute. «Les combats ne sont plus pareils » a-t-il déclaré ce vendredi 5 octobre 2018 en marge de la conférence de presse marquant le début de la 2ème édition du festival Vendredi samedi dimanche hip hop.

A cet effet, le rappeur et directeur du Vsd hip hop l’absence des sponsors et le manque d’appui des pouvoirs publics. «Vsd a été repoussé 2 fois de suites parce que les sponsors ne suivaient pas mais aussi, on n’avait pas pris en compte la coupe du monde. Jeudi soir on a failli reporter parce qu’on est loin du budget. Ça fait 6 mois qu’on envoie des lettres qu’on a  des promesses de soutien. Mais finalement, on dit à la dernière minute qu’on a des problèmes de trésorerie» a-t-il déclaré. En effet, sur un budget initial de 39 millions Cfa, la 2ème n’a démarré qu’avec seulement  4 millions Cfa. Une situation qui s’explique par la « casquette y’en a marriste » de Simon. Qui a expliqué  que «certains nous ont fait comprendre que ma casquette de y’en a marriste les rend dubitatifs. Le problème ici, on ne respecte pas la culture. Le budget de la Culture est 0,6% du budget national, c’est une insulte».

Expliquant les problèmes des acteurs culturels, Simon a aussi évoqué le bureau des cultures qu’on les avait proposé.  «Le bureau des cultures urbaines a été proposé après la présidentielle de 2012. C’est peut être une façon de reconnaitre l’apport des cultures urbaines. Si on avait accepté cette proposition peut être les organisations de la société civile qui se sont inspirées de Y’en a marre n’allaient pas exister aujourd’hui. On n’avait pas mené ce combat pour être récompensé. Ce bureau aurait réglé pas mal de problème. On avait proposé des personnes qui ne sont pas y’en a marristes pour le diriger malheureusement ceux qui les intéressaient c’était un y’en a marriste, c’est cela le problème. Il y a donc quelque chose qui est recherchée» a-t-il dit.

Il faut noter que le Vsd hip hop est une initiative de 99 records en partenariat avec Africulturaban, G Hip Hop, Diégui Rails etc. il est né après une tournée nationale. Dans chaque région, on a créé un réseau des cultures urbaines. Le Vsd Hip Hop est l’occasion de faire le bilan d’activités de ses structures. C’est une réunion nationale pour booster les cultures urbaines tout en faisant son diagnostic.

1 COMMENTAIRE

  1. Tu crois que cette phrase est digne d’une évaluation d’un septennat : la situation en 2019 est pire que celle de 2012. De grâce fait nous une bonne analyse des différentes branches de notre économie. Merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here