PARTAGER

En butte aux critiques de ses opposants, le «macky» semble vouloir tomber dans les mêmes travers que le pouvoir de Wade en ses derniers jours. La «gaffe» de Seydou Guèye, qui a paraphrasé une adresse tristement célèbre de l’ancien président à son fils Karim, est révélatrice de la cécité qui frappe les tenants du pouvoir. Au point de leur faire perdre toute mesure ? Gare alors à singer Wade jusqu’à son 23 juin. On a vu ce que cela lui a coûté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here