PARTAGER

Alors qu’il était à plus de 10% mardi, le taux de positivité est retombé hier à 7,34%. Malgré tout, la situation reste très fébrile avec la hausse continue des cas communautaires.

Le taux de positivité au coronavirus a connu hier une légère baisse par rapport à la veille. Il est passé de 10 % à 7,34%. Ce qui reste quand même assez élevé pour un pays dont les standards étaient enviés par la plupart des Etats africains. Mais, la situation a connu une dégradation rapide depuis la semaine dernière. Selon la Directrice générale de la Santé publique, «sur 800 tests réalisés, 59 sont revenus positifs. Il s’agit de 51 cas contacts suivis par les services du ministère de la Santé et 8 cas issus de la transmission communautaire». En détails, ces derniers sont répartis comme suit : Patte d’Oie (1), Touba (1), Thiès (6). Cependant, les autorités médicales de Thiès ont rectifié hier le ministère en faisant état pour leur région de 7 cas positifs dont 2 issus de la transmission communautaire. (Voir page 3)
A la lumière de cette légère baisse, il n’y a pas lieu de se glorifier. Car les cas communautaires figurent encore en bonne place dans le pays. Rien que dans la région de Thiès, il a été comptabilité 6 infections communautaires alors que la région avait réussi à éteindre la première vague de contaminations. Si l’hypothèse selon laquelle un cas communautaire peut contaminer au moins 25 personnes comme le montre le patient de Sédhiou, se vérifie, la situation est évidemment très fragile.
Par ailleurs, 2 cas graves sont pris en charge dans les services de réanimation de l’hôpital Fann et de l’hôpital Principal de Dakar, informe Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye, qui a aussi annoncé que 19 patients sont déclarés guéris.
En outre, la Directrice générale de la Santé publique annonce aussi que l’état de santé des patients hospitalisés dans les hôpitaux est stable. A ce jour, «le Sénégal comptabilise 882 cas positifs au Covid-19 dont 315 guéris, 9 morts, 1 évacué et 557 personnes sont encore sous traitement», précise Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye, qui exhorte les citoyens au respect des mesures prises.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here