PARTAGER

Depuis le revirement de Yahya Jammeh qui a annoncé qu’il ne reconnaît plus les résultats de la Présidentielle du 1er décembre, les réactions fusent de partout. Après la position de Dakar mettant en garde le Président sortant, La Ligue démocratique (Ld) a rejoint les autres voix qui ont exprimé leur indignation face à cette volte-face. «Le secrétariat permanent de la Ligue démocratique condamne fermement cet acte inadmissible du Prési­dent Jammeh et réaffirme son appel à la Cedeao, à l’Union africaine et aux Nations unies pour prendre des mesures ap­pro­priées susceptibles de faire respecter le choix du Peuple et l’ordre constitutionnel en Gam­bie», lit-on dans un communiqué. Mamadou Ndoye et ses camarades ont ainsi tenu à faire comprendre à l’opinion que l’enfant de Kanilai serait responsable de toutes les conséquences «dramatiques de sa volonté aveugle de se maintenir au pouvoir». Pour ne pas arriver à une telle situation, ils appellent le candidat malheureux à céder le fauteuil au vainqueur de la Présidentielle, en l’occurrence Adama Barrow. «En ces mo­ments d’épreuve que le régime tyrannique de Yahya Jammeh impose à nouveau au Peuple gambien, le secrétariat permanent exprime toute la solidarité des militantes et militants de la Ligue démocratique aux forces de progrès et à l’ensemble du Peuple gambien», conclut-on.

msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here