PARTAGER
Abdoualye Diouf Sarr.

Abdoulaye Diouf Sarr entame aujourd’hui sa 6ème année à la tête de la mairie de Yoff avec des hauts et des bas. Les autres prétendants pourraient profiter des faiblesses de sa gestion pour le déboulonner lors des prochaines Locales. Moustapha Cissé Lô, Birame Gningue ou éventuellement Seydina Issa Laye Sambe sont en embuscade.

La commune de Yoff vote son budget 2020 cet après-midi à 16h. Ce sera sous la présidence du maire Abdoulaye Diouf Sarr. Ce dernier, élu en 2014, présente un bilan jugé positif par les populations si on se fie aux élections qui se sont déroulées depuis qu’il préside aux destinées de la commune. Un territoire qu’il contrôle. Après 5 ans de mandat, Diouf Sarr peut se targuer d’avoir plus ou moins changé le visage de Yoff. Pre­mièrement, c’est sous son magistère que Yoff a finalement obtenu un quai de pêche. Commune de pêcheurs, les Lébous attendaient cette infrastructure inaugurée en juin 2016 depuis 72 ans. Cependant, le quai de pêche n’est pas une réalisation de l’équipe de Abdoulaye Diouf Sarr. Après son élection en 2012, le Président Macky Sall a entrepris une politique de construction de quais de pêche. Yoff en a bénéficié, comme Soum­bédioune, Ngaparou, Potou etc. La mairie s’est plus signalée dans la réalisation de places publiques. Celle de Mamadou Diop est la plus célèbre. Le lieu qui jouxte la mairie de Yoff a été détruit pour les besoins des chantiers de ponts sur l’autoroute.

Bilan mitigé
Pourtant, des dizaines de millions ont été investis pour embellir cette place, ancien dépotoir d’ordures. Dans les quartiers, des centaines de femmes sont recrutées pour assurer un environnement sain dans les rues de Yoff. Cependant, le maire de Yoff n’a pu concrétiser certaines de ses promesses, malgré un budget qui flirte régulièrement avec les 2 milliards de francs Cfa par an. Pour l’année 2019, le budget était arrêté à 1 milliard 884 millions 480 mille francs Cfa. Les Cités nouvelles continuent d’être déconnectées des quartiers traditionnels, dépourvus d’infrastructures. Aucune réalisation d’envergure n’est à signaler de Termes Nord, à Nord Foire en passant par Ouest Foire et Diamalaye. L’hôpital et le marché promis à Ouest Foire par Diouf Sarr n’ont jusque-là jamais vu le jour.
A Océan, un quartier situé à côté de Tonghor, a été construit le deuxième lycée de la commune. Un établissement dont on ignore le budget et la date de réception. Toutefois, les travaux lancés en 2017 par Amadou Ba et Abdoulaye Diouf Sarr ont déjà démarré depuis quelques mois. Sur le plan sportif, malgré des subventions aux Asc, à l’écurie de lutte, aux écoles de football et à la Renaissance sportive de Yoff, la mairie traîne depuis 2016 dans la réfection du stade municipal. Depuis des années, les équipes de Yoff valsent entre le stade Iba Mar Diop, l’Ecole de police et le stade Alassane Djigo pour jouer les navétanes. Un bilan mitigé qui pourrait profiter aux autres prétendants à la mairie. Ousmane Sonko commence à pointer le bout de son nez. S’il n’a pas encore de représentant charismatique dans la commune, le président de Pastef compte profiter de l’élan de sympathie généré auprès des jeunes Lébous après le saccage du siège de son parti à la veille de l’élection présidentielle de 2019.

Cissé Lô, Birame Gningue, Seydina Issa Laye Sambe en embuscade…
Toujours dans l’opposition, Taxawu Sénégal du jeune Seydina Issa Laye Sambe va tenter de créer la surprise. Le poulain de Khalifa Sall fait une campagne sans bruit. Mais la plus grande peur de Diouf Sarr pourrait venir de Moustapha Cissé Lô. Le 1er vice-président de l’Assemblée nationale, installé à Nord Foire, a bien l’intention de faire comme Khalifa Sall en 2014. «Je vais parrainer des gens dans les communes et après ils vont me donner leurs suffrages pour avoir la mairie de Dakar», a déclaré Cissé Lô lors d’un entretien avec Le Quotidien en 2018. Parmi les responsables à parrainer par Moustapha Cissé Lô, on parle d’une alliance avec Birame Gningue. Le candidat malheureux à la mairie de Yoff en 2009 et en 2014 a déjà déclaré qu’il sera candidat pour une troisième tentative. Mais il a perdu un allié de poids en la personne de Moustapha Ndir qui roule désormais pour Diouf Sarr. Pour les prochaines Locales, l’on s’achemine vers un schéma Diouf Sarr contre tous…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here