PARTAGER

L’ambassadeur du Sénégal en Mauritanie a confirmé hier qu’il y a effectivement six Sénégalais qui ont été arrêtés au large de Nouadhibou, transportant de la drogue. Cependant, semble dire Mamadou Tall, ce n’était qu’une combine orchestrée  par des trafiquants marocains. «La drogue était transportée par un navire marocain depuis le Maroc et ce navire était suivi par la garde-côte mauritanienne depuis le départ. Alors, arrivée au large des eaux mauritaniennes, ils ont demandé à un pêcheur sénégalais qui travaillait à Nouadhibou à qui ils ont fait savoir que le navire transportait du poisson. Etant donné que les Marocains n’ont pas le droit de faire entrer le poisson en Mauritanie, ils lui ont demandé de mettre sa pirogue à leur disposition pour transporter le poisson. Donc, les Sénégalais qui sont allés prendre ce poisson au large des côtes mauritaniennes croyaient que c’était du poisson et non pas de la drogue. Malheureusement, c’était de la drogue, 1 tonne 500 de cannabis. Ils ont été arrêtés avec de la drogue dans leur pirogue. Ils sont entre les mains de la justice. Nous suivons ce dossier de près», a expliqué M. Tall à l’issue du Conseil interministériel sur le retour des pêcheurs sénégalais qui étaient basés en Mauritanie.
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here