PARTAGER

C’est la première fois que Soham el Wardini se prononce sur la suppression annoncée des villes dont Dakar. Dans ses vœux de Nouvel an à ses administrés, Madame le maire de Dakar s’oppose foncièrement à une telle réforme. «Aujour­d’hui plus que jamais, c’est le devenir de notre territoire, notre avenir commun qui est en jeu. C’est à nous de décider, pour que d’autres ne décident pas à notre place, de l’évolution que nous voulons donner à Dakar, notre ville», a-t-elle d’emblée indiqué. En effet, le successeur de Khalifa Sall rappelle que «Dakar, ville plus que centenaire, ancienne capitale de l’Aof, ville ouverte à toutes les identités, à toutes les fraternités et à les solidarités, témoin de notre histoire commune, mérite plus de considération». Mieux, c’est «notre patrimoine représentatif du génie, de l’histoire et de la diversité de ses habitants». Elle considère, en outre, que Dakar «c’est aussi une mémoire, une âme et une identité». Par conséquent, l’édile de la capitale estime que «toutes nos forces doivent être mobilisées pour préserver cet héritage commun et construire ensemble l’avenir de Dakar dans la liberté et la solidarité».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here