PARTAGER

Le président de la République a décrété un deuil national de deux jours à compter de ce lundi «pour honorer la mémoire des victimes de l’attaque armée» survenue samedi à Bourofaye dans la forêt classée de Bofa, département de Ziguinchor. «Pendant cette période, le drapeau national est en berne et des minutes de silence sont observées durant toutes les cérémonies officielles», annonce la Présidence dans un communiqué. Par conséquent, les rassemblements et autres cérémonies de réjouissance sont interdits sur l’étendue du territoire national.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here