PARTAGER

La première journée d’action de la jeunesse de l’opposition, contre le pouvoir de Macky Sall, n’a pas vraiment été un franc succès. Faute d’accord avec le préfet, la marche n’a pas dépassé les environs immédiats du campus de l’Ucad. Et tous les leaders ont brillé par leur absence face aux grenades lacrymogènes balancées par les policiers. En fait, les choses se sont passées comme si ces «leaders» qui ont promis de tenir des manifs pendant un mois à commencer hier, se sont vite rendu compte de l’inanité de leur action, devant l’indifférence de l’opinion. Il leur reste alors une seule option, dure à mettre en œuvre : se mettre d’accord sur une candidature unique à soutenir face à Macky.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here