PARTAGER

Macky Sall a procédé hier à la réception officielle du premier Airbus A330 900 Neo de la compagnie Air Sénégal. Dénommé Casamance, l’avion est le deuxième appareil réceptionné par la compagnie Air Sénégal.

Attachez vos ceintures ! L’Air­bus A330 900 Neo «Casamance» d’Air Sénégal déploie ses ailes dans un «esprit de téranga». En effet, le nouvel aéronef, baptisé Casamance, d’Air Sénégal a été officiellement réceptionné hier par le Président Macky Sall au pavillon présidentiel de l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd).
La cérémonie a démarré par l’atterrissage en grand pompe du Casamance, arrosé par deux camions citernes et accueilli par Philippe Bohn, directeur général d’Air Sénégal, et son staff. L’équi­page, constitué de jeunes Séné­galais, avec des hôtesses en robe grise assortie de ceinture et chaussures rouges, a constitué une haie pour les officiels. Et le Président, accompagné notamment du Premier ministre Dionne, du président du Hcct Tanor Dieng, de M. Bigot, ambassadeur de France au Sénégal, a fait la visite de l’appareil. «Nous voilà aujourd’hui à Diass pour la réception du premier Airbus A330 900 Neo de la compagnie nationale. Et pour l’histoire, c’est le deuxième avion réalisé par Airbus de ce modèle et le premier sur le continent», a déclaré M. Sall.
Il a indiqué : «Je souhaitais honorer à travers cet Airbus A330 900 notre très belle région naturelle de Casamance en donnant son nom à cet appareil. Cette nouvelle acquisition vient renforcer notre flotte aérienne nationale déjà composée de deux Atr 72-600 neufs et qui comprendra à moyen terme sept aéronefs, avec la livraison du deuxième Airbus A 330 900 Neo et d’un troisième Airbus A 319 durant cette année.»
Le Président a également fait état de projets aéroportuaires prévus dans la région sud du pays, dont l’appareil porte le nom. «J’ai demandé au gouvernement de travailler rapidement à la rénovation et à la certification aux normes internationales de l’aéroport de Cap Skirring en attendant la reconstruction totale de l’aéroport de Ziguinchor et la mise aux normes des aéroports de Kolda et Sédhiou.»
Philippe Bohn a pour sa part décliné sa vision stratégique managériale : «L’accueil de cet avion marque une nouvelle ère pour Air Sénégal qui mise sur une stratégie conquérante qui se traduit par l’achat d’avions neufs de dernière génération à forte valeur ajoutée et par l’exploitation de routes intercontinentales à forte rentabilité. Il est important pour nous d’offrir à nos passagers un service et un confort inégalés.»
Le nouvel appareil d’Air Sénégal est doté, entre autres, de 290 sièges, un aménagement cabine pour les passagers des classes business, premium économique et économique (wifi, prise électrique sur chaque siège…). Casamance quitte ce soir pour l’aéroport de Paris Roissy CDG, pour ce qui est censé devenir l’une de ses navettes vedettes, la liaison Dakar-Paris-Dakar. Cela, en attendant la réception de l’autre appareil, prévue pour l’été 2019.
Stagiaire

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here