PARTAGER

Le leader de Pastef ne compte pas faire de cadeau à Macky Sall pour le contraindre à quitter le pouvoir à la fin de son mandat. Et il entend que ce dernier rende compte de sa gestion dans tous les domaines.

Ousmane Sonko réclame des poursuites judiciaires contre les théoriciens du 3ème mandat, comme ce fut le cas au Niger. Le leader de Pastef, lors de sa conférence de presse hier, a averti les responsables qui poussent Macky Sall à se représenter en 2024. «On vous confie un pays pendant 7 ans alors que vous aviez promis de faire 5 ans, avec un bilan néant. A part dormir. Macky Sall n’a pas de bilan en éducation ni en emploi encore moins en santé. Tous les secteurs sont à genoux. Vous organisez des élections truquées, avec une victoire technique pour 5 ans de plus. Tous ceux qui parlent du 3ème mandat sont des pyromanes. Ils doivent aller à Rebeuss. Par A ou B, Macky Sall ne sera plus Président du Sénégal en 2024», a-t-il prévenu.
Pour le leader de Pastef, la décence impose aux acteurs politiques «à ne pas parler de 3ème mandat». Si le Président Macky Sall s’accrochait au pouvoir parce qu’il ne voudrait pas de poursuites judiciaires après l’exercice du pouvoir, Sonko ne compte pas lui faire de cadeaux. «Le Président Wade m’a reçu à Versailles en me disant qu’il faut arrêter de dire que Macky sera traduit en justice. Je le remercie pour ce sage conseil. Mais je ne serai pas sage quand il s’agit de demander des comptes. Parfois, il y a des intermédiaires qui disent qu’il faut rassurer Macky Sall en cas de départ du pouvoir, on n’a personne à rassurer. Chacun rendra compte de ses actes», a martelé le leader de Pastef, qui exclut toute négociation avec le pouvoir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here