PARTAGER

Les listes définitives des candidats ne sont pas encore publiées, mais déjà la campagne électorale peut être considérée comme lancée. Et elle ne concerne pour le moment que deux personnes, Macky, le candidat sortant, et Ousmane Sonko, son bruyant opposant de Pastef. Signe de l’âpreté de la bataille, les dossiers sombres de Sonko commencent à sortir de l’ombre. Pas encore dépêtré de l’accusation de Madiambal Diagne sur son conflit d’intérêt de 94 milliards de Cfa, on le retrouve à la base d’une proposition de boycott de la Présidentielle. Les autres candidats devraient se réveiller vite, Sonko les écarte peu à peu du paysage politique !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here