PARTAGER

C’est à travers un décor et un ton aux allures de message à la Nation que le leader de Pastef s’est exprimé en wolof sur le Covid-19 qui fait son chemin au Sénégal et ailleurs. Sur la chaîne YouTube de son parti, Jotna Tv, Ousmane Sonko salue les mesures prises par les autorités pour faire face à cette épidémie qui doit être prise «très au sérieux» et sans «négligence aucune». «Nous tenons à féliciter les autorités pour les efforts fournis depuis le début de cette épidémie. On se rappelle cette polémique autour du rapatriement ou non de nos étudiants de Wuhan. L’Etat avait bien indiqué qu’il n’était pas dans les dispositions de le faire, faute de moyens. Nous pensons aussi que c’était la meilleure décision parce que nous devons mettre en avant la raison plutôt que l’émotion. En revanche, le devoir de l’Etat c’est d’être plus proche de nos concitoyens qui sont à l’extérieur et de leur apporter le soutien nécessaire», a-t-il dit. Le candidat arrivé 3ème à l’issue de la dernière Présidentielle se dit également «solidaire» des Sénégalais de la diaspora, notamment ceux d’Italie, d’Espagne, de Chine, parmi les pays les plus touchés. Mais aussi il rend hommage au personnel médical local pour ses «efforts considérables malgré leurs maigres moyens». Sonko invite tous à «faire preuve de responsabilité individuelle et collective».
Cependant, le leader de Pastef a relevé des «légèretés» de l’Etat dans la gestion de l’épidémie. Il s’étonne que le Sénégal «ne dispose d’aucun centre virologique à même de recevoir des malades en cas d’épidémie de ce type», alors qu’on a «préféré mette 150 milliards pour un stade». L’opposant estime que c’est là une occasion de «tirer des leçons» de cette situation en investissant là où il y a plus d’urgence et de priorité, en l’occurrence la santé et l’éducation. De même, il invite «solennellement» l’Etat à «prendre ses responsabilités en fermant ses frontières avec les pays les plus touchés par le coronavirus, à renforcer les contrôles avec les moins touchés et à fournir à notre vaillant personnel médical les moyens adéquats». Sonko sollicite enfin «la citoyenneté et la patriotisme de tous».

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here