PARTAGER

«Bienvenue en Afrique, le chantier du siècle» est un livre que l’écrivain Jean Louis Roy a réalisé avec la collaboration du Togolais Solim Baba Pekele. M. Roy y évoque des croissances en Afrique et démontre que malgré le pessimisme, le continent a une très forte chance d’avoir un avenir prometteur. La cérémonie de dédicace a eu lieu mardi dernier à Dakar.

La photographie de l’Afrique fait généralement l’objet de déformations dégradantes, de stéréotypes qui confinent au pessimisme. En effet, les rapports de certaines Organisations non gouvernementales (Ong), certaines informations et des livres de penseurs occidentaux sur le continent africain conduisent à s’inquiéter sur son avenir. Contrairement à cette manière de présenter l’Afrique comme une terre maudite, Jean Louis Roy, écrivain, diplomate et administrateur de société, montre un destin radieux pour ce continent. En effet, son livre Bienvenue en Afrique, le chantier du siècle, écrit avec la collaboration de Solim Baba Pekele, donne une radiographie de l’Afrique qui laisse apparaître une réalité bien plus subtile, bien plus fascinante. Ce livre est ainsi le fruit d’un regard croisé entre celui qui est défini comme «un fin observateur de l’Afrique» et un jeune Africain qui vit la réalité et les transformations de son continent. «En m’associant à ce projet, Jean Louis m’a donné l’occasion de lui faire part des réalités que vit un jeune Africain», a dit le Togolais Solim Baba Pekele. «Il est temps que les Africains aient leur propre discours sur les réalités qui sont les leurs», a-t-il ajouté.
«Le basculement de la richesse de l’Ouest vers l’Est de la planète et le déploiement universel de l’ère numérique expliquent les mutations en cours dans le monde. Leur convergence a porté le développement en Asie ce dernier quart de siècle. De l’Asie, elle le porte aujourd’hui en Afrique et fait du continent le chantier du siècle…», a résumé M. Roy. Bienvenue en Afrique, le chantier du siècle, édité par Les éditions Feu de Brousse, est le troisième livre qu’il publie à Dakar. Et la cérémonie de dédicace de cette œuvre s’est déroulée mardi dernier. Une cérémonie qui a vu la participation de plusieurs personnalités telles que l’ex-ministre des Affaires étrangères sous le régime de Wade, chef du Mouvement panafricain et citoyen Luy jot jotna (Mpcl), Cheikh Tidiane Gadio, le ministre des Forces armées Sidiki Kaba, Alioune Tine, le Pr Andrée Marie Diagne. Tous ont salué ce livre.

Destins liés pour l’Afrique et l’Asie
Le jeune collaborateur de M. Roy, Solim Baba Pekele, juriste de formation, revient sur le choix de l’angle de traitement. Dans un élégant costume gris, il déclare : «Il y a des réalités que nous n’ignorons pas. Il y a certains défis auxquels l’Afrique doit faire face. Et nous en sommes conscients parce que chaque jour on nous le répète. Mais la liste de ces défis, on a beau nous la faire citer, elle ne sera jamais exhaustive parce que les défis viennent avec le temps. Et nous aurons à les surmonter tout au long de notre histoire», dit-il. Avant d’ajouter : «Nous avons choisi de parler de ce qui marche. Qu’on le veuille ou non, l’Afrique change. Et les indices de ce changement nous indiquent que les choses sont en train d’aller dans le bon sens, car l’Afrique a une certaine capacité de résilience qu’on ne peut nier. Elle se relève, avance, en dépit de certaines tragédies persistantes.»
Ainsi, avec une approche centrée sur les mutations géopolitiques, les écosystèmes numériques, l’évolution des enjeux démographiques de l’activité économique et surtout sur le facteur majeur que la jeunesse représente pour l’avenir de l’Afrique, l’auteur de Bienvenue en Afrique, le chantier du siècle raconte ce passage en cours, inachevé et inégal selon les régions, mais robuste et décisif. Il montre aussi comment les destins de l’Afrique et de l’Asie sont désormais liés. Pour Jean Louis Roy, «des stratégies exigeantes doivent être arrêtées et mises en œuvre pour saisir ce moment si particulier».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here