PARTAGER

Les jeunes de l’Apr qualifient la sortie du Congrès de la renaissance démocratique contre la médiation du Président Sall d’«irresponsable».

A l’image de Abdou Mbow, la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer) a porté une réplique au Congrès de la renaissance démocratique (Crd) qui, dans un communiqué, a mal accueilli la participation du Président sénégalais à la médiation de la Cedeao au Mali. Les leaders de cette plateforme de l’opposition avaient déclaré que «Macky Sall est disqualifié pour participer à désamorcer la crise au Mali, au regard de la situation dans laquelle il a plongé le Sénégal après plusieurs manipulations de sa Constitution et l’organisation d’élections truquées». Voilà pourquoi le successeur de Thérèse Faye Diouf et ses camarades condamnent la déclaration «illégitime et irresponsable» des membres du Crd qu’il prend pour un «Conglomérat des roturiers dissidents» à la place du Congrès de la renaissance démocratique. Pour Moussa Sow et Cie, Abdoul Mbaye, Thierno Alassane Sall, Mamadou Lamine Diallo et autres «jouent à saborder l’excellent travail du Président Macky Sall».
Selon la Cojer, «cette bande de néo-politiciens aurait mieux à faire en apportant sa contribution citoyenne dans la lutte contre le Covid-19 au lieu de chercher des défaites imaginaires dans les actions de gouvernance du Président Macky Sall». Au contraire, estiment les jeunes de l’Apr, «tous les patriotes devaient se féliciter de l’engagement du Sénégal» dans la gestion concertée de la situation du Mali, car «nous partageons et l’histoire et la géographie». Par conséquent, la Cojer soutient «sans réserve» les initiatives présidentielles et invite toutes les forces vives à «prêcher la paix et la concorde» dans notre sous-région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here