PARTAGER

Le parti Rewmi exprime son «indignation» des propos Aly Ngouille Ndiaye, ministre de l’Intérieur. Ce dernier qui a déclaré samedi sur la 2stv, que son objectif, entre autres était d’inscrire le maximum des personnes susceptibles de réélire le Président Macky Sall en 2019, cristallise les doutes de l’opposition sur sa capacité à organiser les élections de manière neutre et impartiale. Après le Parti démocratique sénégalais, Idrissa Seck et ses camarades «exigent» du chef de l’Etat «la nomination immédiate et sans délai d’une personnalité neutre et indépendante chargée d’organiser l’élection».
Dans un communiqué publié hier dans la soirée, Rewmi s’inquiète : «Ces propos sont une preuve supplémentaire de la massive et manifeste entreprise de fraude concoctée par le régime Apr avec la complicité de la Daf du ministère de l’Intérieur. Cette atteinte grave à la transparence de notre processus électoral est une menace directe pour la paix sociale et la stabilité de notre pays.» Ce parti d’opposition estime que Aly Ngouille Ndiaye «ne peut être juge et partie». Raison pour laquelle, il «attire l’attention de l’opinion sur cette volonté clairement exprimée de confiscation de la souveraineté populaire par Macky Sall, président de l’Apr».
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here