PARTAGER

Amadou Bâ doit cesser «définitivement son modèle de gestion clanique et fractionniste» du parti à la base et savoir que ses seuls interlocuteurs valables à la base doivent être les coordonnateurs des structures du parti. C’est l’invite qui lui a été adressée, via un communiqué par la coordination de l’Alliance pour la République (Apr) des Parcelles Assainies, au lendemain de sa réaction. «Cette sortie malheureuse renseigne à souhait que le camarade Amadou Ba n’a pas saisi le sens et la portée de cette grande Assemblée générale, initiée par l’ensemble des responsables et militants avec comme seul et un unique objectif de redynamiser et remobiliser le parti qu’il a fini d’installer dans une léthargie chronique», soutiennent les membres de la coordination des Parcelles Assainies. Pour eux, Amadou Bâ a affirmé avec «légèreté» et «mépris» que ce sont «quelques militants mécontents et frustrés» qui ont été à la base de l’Assemblée générale tenue le dimanche 1er mars 2020 aux Parcelles Assai­nies. Par ailleurs, ils précisent que «le directeur des Struc­tures de l’Apr, Mbaye Ndiaye, n’est mêlé, ni de près ou de loin à ce combat de principe».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here