PARTAGER

«Sentougnou fepp, the mixtape», la nouvelle production du jeune rappeur TNT est sur le marché depuis la semaine dernière. Dans cet opus de 18 titres, le rappeur fait un diagnostic du rap sénégalais et propose sa solution sur des beats à couper le souffle.

TNT signe enfin son premier opus, est-on tenté de dire. En effet, remarqué lors du Flow up 2014 où il s’était hissé en finale, le jeune rappeur vient de sortir Sentougnou fepp, the mixtape. C’est un savoureux mélange d’influences hip-hop sur des beats relativement à la mode. Sur le plan lyrique, cette mixtape est un message d’espoir et une invitation à la jeunesse à prendre son destin en main. Natu­rellement, «l’égotrip» y est présent. Ainsi sur 18 titres, le rappeur de Niary Tally fait un constat sur le mode de fonctionnement du rap galsen et propose une solution pour l’industrialiser. Resté longtemps silencieux, TNT a profité de la conférence de presse marquant le lancement de son opus pour expliquer ce choix. «Tout un chacun, à un moment donné de sa vie, doit faire une introspection. En 2014, tout le monde disait que j’allais gagner le Flow up. Après, j’ai voulu faire le point et savoir là où mettre les pieds. Mais le hip-hop est en moi, j’ai beau être ce que je veux, mais je ne peux pas m’en passer», a-t-il déclaré. C’est en réalité la quintessence de Sentougnou fepp, the mixtape. D’après les explications de TNT, ce produit doit lui fournir une place de choix dans le paysage médiatique ; d’où le choix de ne collaborer qu’avec 4 artistes dont Ada Knibal, à qui il a dédié un morceau. Interrogé sur son absence sur les réseaux sociaux, TNT a expliqué qu’il était occupé à peaufiner son style. Un avis que partage l’animateur Lamay Sène. «Au Sénégal, la mode veut qu’on fasse du bruit sur internet. J’ai vu des artistes créer des comptes fictifs, juste pour se faire une e-réputation. C’est bien beau d’être sur les réseaux sociaux, mais il faut un talent pur pour maintenir ce fan-base. TNT a fait le choix de faire ses classes, de maîtriser son art avant de l’exposer. C’est juste une question de temps, TNT ira loin parce qu’il a déjà le talent», a dit Lamay Sène.
 mgaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here