PARTAGER

L’affaire ABC pollue l’atmosphère au sein du parti au pouvoir. Le directeur des Structures de l’Apr, lui, tempère les ardeurs. Mbaye Ndiaye ne s’attend pas à ce que le médiateur de la République, Cissé Lô ou encore Youssou Touré, des compagnons de la première heure de Macky Sall, puissent en arriver à déstabiliser l’Apr.

Même s’il affirme «n’avoir pas entendu» les propos de Alioune Badara Cissé auxquels a réagi le Secrétariat exécutif national du parti présidentiel par un communiqué salé, le directeur des Structures de l’Alliance pour la République (Apr) espère une suite heureuse à cette mini crise interne. «Que ce soit Alioune Badara Cissé, Moustapha Cissé Lô ou Youssou Touré, ils sont des compagnons  de lutte de Macky Sall de la première heure. Nous sommes des humains et chacun, à commencer par moi, peut un jour dire des choses que les autres ne partagent pas. Même dans une famille, des difficultés peuvent survenir, mais je ne m’attends pas à des difficultés venant de ces gens-là pour déstabiliser l’Apr», a soutenu Mbaye Ndiaye, samedi, à Rufisque. «Il m’est certain que ces trois sont des compagnons d’hier, d’aujourd’hui et de demain du Président Macky Sall. Ils restent ses compagnons et, de ce point de vue, je ne crois pas que l’on puisse en arriver à des attitudes regrettables», a-t-il tenu à rassurer. Le directeur des Structures du parti au pouvoir était venu présider une rencontre politique organisée par le mouvement Macky Sall moo gnou gnor, dirigé par Cheikh Mbacké Sakho, ministre-conseiller chargé des Affaires religieuses. Ce dernier a par ailleurs abondé dans le même sens en y allant de ses avertissements. «Aujourd’hui, des gens au sein du parti demandent au Président Macky Sall de prendre ses responsabilités sur le cas de Alioune Badara Cissé et d’autres. Mais il faut faire très attention», a-t-il tempéré. «Abdou Diouf a eu des problèmes au point d’être battu aux élections après le départ des Djibo Kâ et Moustapha Niasse. Abdoulaye Wade a vécu le même phénomène avec le départ de Macky Sall. Donc, il faut faire preuve de sagesse parce que nous avons besoin de toutes les forces pour assurer au Président Macky Sall un second mandat», a-t-il encore rappelé à ses camarades de parti. De leur côté, les membres du mouvement au niveau local se sont dit prêts pour la réélection du Président candidat. «Avec toutes les réalisations du Président Macky Sall dans le département de Rufisque, la mission est devenue simple. Notre mouvement a su aller à la rencontre des frustrés de Macky2012 et de jeunes qui ont adhéré en masse à notre cause», a clamé Papa Traoré, coordonnateur local du mouvement.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here