PARTAGER

C’est un 100 m2 au sein duquel des centaines de personnes étouffent. La mort de deux détenus -dont les familles ne seront même pas indemnisées- dans des conditions atroces résume la vie dans ce bagne hérité de la colonisation. Comme d’ailleurs notre Palais, l’Assemblée nationale ou Le Dantec ? Qu’avons-nous fait de nos 59 ans d’indépendance si nous n’avons pas été capables de construire une prison pour des compatriotes en rupture avec les règles de la société. Ils ont été des droits, que l’Etat décide de violer allègrement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here