PARTAGER
Oumar Gueye, maire de Sangalkame.

L’hégémonie du coordonnateur départemental de l’Apr dans les 4C est mise à rude épreuve. Les maires de Bambylor, Tivaouane Peul-Niague- Lac Rose et Jaxaay-Parcelles-Niacoulrab ont en effet lâché Omar Guèye qui bénéficie cependant de la confiance des autres élus du département.

Après un bras de fer qu’il a remporté contre Homère Seck pour le poste de coordonnateur départemental de Benno bokk yaakaar (Bby), Omar Guèye fait face aujourd’hui à une défiance dans les 4C (communes) de Rufisque. Considéré comme le maître du jeu dans cette zone, le ministre de la Pêche a perdu de son emprise dans l’ancienne communauté rurale de Sangalkam, ou du moins sur les maires qui y exercent. Ndiagne Diop de Bambylor, Mor Sarr Ba de Jaxaay-Parcelles-Niacoulrab et Momar Diop de Tivaouane Peul-Niague-Lac Rose, élus maires en 2014 par la volonté de Omar Guèye lui-même, ont en effet tourné le dos à ce dernier. Si le premier cité, le député de Bambylor en l’occurrence, a ouvertement revendiqué son désir de s’émanciper de la tutelle du maire de Sangalkam, les deux derniers ont opté pour la politique de la chaise vide pour se démarquer. Depuis quelques mois en fait, MM. Ba et Diop n’assistent plus aux rencontres présidées ou convoquées par le coordonnateur départemental et s’abstiennent du moindre commentaire public sur leur choix. «Nous ne reconnaissons plus Omar Guèye comme coordonnateur départemental, car toutes les actions qu’il pose concourent à diviser le parti», répète à l’envi Ndiagne Diop qui, désormais, s’est rapproché de Boubacar Albé Ndoye, maire de Rufisque-Est, de Ismaïla Madior Fall et autres responsables fidèles à Abdourahmane Homère Seck.

Souleymane Ndoye : «S’ils sont maires, c’est grâce à Omar Guèye»
S’il est lâché par les maires des 4C, Oumar Guèye jouit cependant du soutien indéfectible des autres membres de la conférence des maires du département. De Yène à Rufisque ville, en passant par Diamniadio Bargny, Sendou et Sébikotane, tous les élus sont derrière lui. «Quand on faisait du ministre Omar Guèye coordonnateur départemental, ceux-là qui parlent étaient d’accord. Je ne vois pas pourquoi aujourd’hui ils veulent remettre en cause cette décision qui a été prise unanimement devant le Président Macky Sall à l’occasion du Conseil des ministres décentralisé», s’étonne un éminent membre de la coalition. «C’est un vrai problème qu’il faut régler parce que l’heure est au rassemblement de toutes les forces», a poursuivi notre interlocuteur qui dit ne pas être à l’aise pour se prononcer sur «les affaires internes de l’Apr». Le président du conseil départemental de Rufisque, Souleymane Ndoye, membre de l’Apr, lui, ne mâche pas ses mots. «Que veulent ces gens en fin de compte ? S’ils sont maires, c’est uniquement par la volonté du ministre Omar Guèye», a-t-il asséné, voyant dans la démarche des «frondeurs» des calculs en perspective des Locales de 2019. «Chaque fois que le ministre Omar Guèye réussit à convaincre un responsable frustré à venir travailler au sein de la coalition Bby, le maire de la commune d’où est issu ce responsable dit que c’est un complot qui se trame contre lui. Ce n’est pas sérieux. La mission du coordonnateur, c’est de ratisser large pour assurer la victoire de Macky Sall à la Présidentielle et Omar Guèye est en train de la réussir», a soutenu le député, invitant le Président Macky Sall à siffler la fin de la récréation.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here