PARTAGER

Le mouvement des Jeunesses socialistes du département de Dakar lance l’opération Fippu pour défendre Bamba Fall et Cie inculpés et placés sous mandat de dépôt dans l’affaire du saccage de la Maison du parti. Ils invitent tous leurs camarades du Ps ainsi que les jeunes du 23 juin à se joindre à eux pour «préserver les acquis et barrer la route aux prédateurs politiques». Ces proches de Khalifa Sall ne voient pas, en effet, les événements du 5 mars de la même manière que la direction du parti. Si Tanor et ses proches accusent Bamba Fall et ses camarades d’avoir saccagé et blessé des camarades, eux s’inscrivent en faux contre de telles allégations. «Le 5 mars, lors de la session du bureau politique devant statuer sur le référendum et les textes du parti, il n’y avait qu’un seul blessé et c’est moi», a dit Seydina Issa Laye Samb lors d’un point de presse de la coordination du Parti socialiste de Grand-Yoff. «Des gens m’ont trouvé dans la salle pour m’insulter. Et à ma sortie, j’ai été agressé physiquement», a dit ce proche de Khalifa Sall. L’arrestation de Bamba Fall et Cie est donc, selon ces jeunes, «une affaire purement politique, orchestrée par un groupuscule du parti pour casser la dynamique de Khalifa Sall qui consiste à préserver l’héritage de Senghor». Ils tiennent cependant Ousmane Tanor Dieng pour «responsable» de cette situation et l’invite à mettre en œuvre tous les moyens pour éviter de sacrifier une génération politique.
justin@lequidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here