PARTAGER

C’était déjà ébruité par le journal L’As dans son édition d’hier. Aïssata Tall Sall a formalisé et officialisé son engagement pour la réélection de Macky Sall.

C’est officiel. Aïssata Tall Sall a rejoint Macky Sall. En effet, depuis quelques jours, le bruit de son ralliement à la mouvance présidentielle du leader de la coalition Osez l’avenir courait. Cela a été acté publiquement hier à l’«unanimité» lors d’une Assemblée générale. Quelques semaines auparavant, elle avait avoué à l’émission Jury du dimanche sur I-radio avoir subi des pressions maraboutiques pour soutenir le Président sortant. Aujourd’hui, l’édile de Podor soutient que «jamais elle n’a agi sous le coup de la pression». Elle s’explique : «Mes décisions politiques, je les assume en toute responsabilité. Personne ne me les dicte. Après mille analyses de la situation politique, moi-même, mon opinion personnelle était que je soutienne le Président Macky Sall. Non pas parce que j’ai reçu des pressions. J’ai beaucoup entendu parler de ça, que ce sont les marabouts qui m’ont dit, ce n’est vrai pas. Souvenez-vous et je veux revenir sur cette circonstance parce qu’elle me paraît importante. Un de vos confrères (Ndlr : Mamoudou Ibra Kane) m’a posé la question de savoir si je n’ai pas reçu de pres­sions maraboutiques ? Parce que lui-même, un jour, incidemment, était présent pendant qu’un marabout me demandait d’aller travailler avec Macky Sall. Et ma réponse a été : «Je dois être candidat à l’élection présidentielle et, inchallah, je serai candidat.»

«C’est la réalité qui commande les actions que nous devons engager»
Cette décision de travailler pour la réélection de Macky Sall, selon elle, a été prise «en toute démocratie, en toute transparence, en toute responsabilité» par l’ensemble des délégués des 45 départements et des représentants de la Diaspora. «Très souvent, il arrive que les leaders politiques se retranchent derrière leur base pour dire c’est ma base qui a décidé. Non, ma base a décidé, mais moi aussi j’ai décidé parce que j’ai une parole avec la base.» Après avoir affirmé qu’Osez l’avenir a pris le risque d’aller à l’élection avec Macky Sall, ATS a ajouté qu’«en politique, c’est la réalité qui commande les différentes actions que nous devons engager». Toutefois, pour ce qui est du choix de son mouvement et ses alliés, elle dit : «La coalition est en phase avec elle-même, avec ce qu’elle croit être l’intérêt du Sénégal, avec ce qu’elle croit pouvoir apporter pour la construction de notre cher pays. Voilà pourquoi nous avons décidé, de façon consciencieuse, méticuleuse, studieuse, de soutenir le candidat Macky Sall.»

«Approchée» par Idrissa Seck et Ousmane Sonko
A la question de savoir si elle a eu à évoquer avec Macky Sall le dossier Khalifa Sall, elle n’a pas voulu rentrer dans les détails de leurs discussions. En revanche, elle se dit convaincue, après avoir entendu le discours du chef de l’Etat, que si celui-ci est réélu, il travaillera pour l’apaisement du climat politique et social. Aïssata Tall Sall a, par ailleurs, révélé avoir été approchée par les candidats, Idrissa Seck et Ousmane Sonko.
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here