PARTAGER

Tivaouane a choisi Macky Sall. Du moins le Khalife général des tidjanes via son porte-parole. Serigne Pape Malick Sy a, en effet, déclaré qu’aucun autre leader politique n’a fait ce que l’actuel Président a fait dans la ville religieuse.

Tivaouane n’a jamais caché son choix pour diriger le Sénégal. Et en marge du grand rassemblement des jeunes tidjanes du Sénégal, mercredi, le porte-parole du Khalife général des tidjanes a été on ne peut plus clair. Au micro de Rfm, il réaffirme leur soutien à Macky Sall pour la Présidentielle du 24 février 2019. «Nous allons l’accompagner jusqu’à ce qu’il termine ses chantiers. Nous n’avons pas la prétention de dire que le Président Macky Sall est meilleur que tout le monde. Ce que nous avons dit c’est que ce qu’il a fait à Tivaouane, aucun autre leader politique ne l’a fait. Une dizaine de responsables de l’opposition sont venus discuter avec moi pendant 1 ou 2 heures de temps. Mais nous ne pouvons pas ne pas soutenir Macky Sall. Toutefois, je continuerai à les recevoir», a dit Serigne Pape Malick Sy devant une importante délégation gouvernementale conduite par le ministre de la Culture, Abdou Latif Coulibaly. Ce soutien affiché a l’air d’une officialisation, mais Serigne Mbaye Sy Mansour l’avait déjà dit lors de la visite du président de la République, en prélude au Maouloud de 2017. Et peut-être en d’autres termes. «S’il plaît à Dieu, tu auras un second mandat. Il n’y a jamais un sans deux. Si Dieu n’avait pas prévu un deuxième mandat pour vous, il ne vous donnerait pas un premier», avait déclaré le Khalife général des tidjanes.
Son prédécesseur avait aussi souligné que Macky Sall est le seul chef d’Etat à réaliser des chantiers pour Tivaouane. «El Hadji Abdoul Aziz Sy Dabakh disait que celui qui fait des choses exceptionnelles mérite d’être traité avec honneur. Nous ne disposons que de nos prières. Et nous les formulerons pour que le président de la République sorte victorieux de ces élections», avait dit le défunt Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine au Premier ministre Boun Abdallah Dionne au lendemain des Législatives de 2017.
Dakaractu rapporte que le porte-parole de la famille Sy s’est aussi prononcé sur l’affaire Khalifa Sall. Et c’est pour dire que l’emprisonnement de l’ex-maire de Dakar est «une épreuve du Bon Dieu». Rappelant que le prophète Youssouf a été emprisonné pendant plusieurs années et que donc, tous les grands hommes ont été éprouvés dans ces conditions.
hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here