PARTAGER

Les populations de Maka­colibantan ont reçu un appui de la Délégation générale à la protection sociale et à la solidarité nationale (Dgpsn). «Cette année, la distribution des carcasses revêt un caractère particulier, en ce sens qu’elle épouse parfaitement les contours de l’équité tant sociale que territoriale. C’est pourquoi, sur instruction du ministre du Dévelop­pement communautaire, de l’équité sociale et territoriale, la Dgpsn procède directement à la distribution des 10 mille carcasses de moutons auprès des populations vulnérables», détaille la secrétaire générale de la Dgpsn, Dieynaba Ndiaye.
Par ailleurs, elle estime que «plusieurs camions ont été convoyés pour distribuer les carcasses de moutons aux populations qui se trouvent dans les endroits les plus reculés du Sénégal». Selon elle, cet appui montre «la volonté des plus hautes autorités à assurer un partage plus équitable de la solidarité nationale» car, souligne Mme Ndiaye, «les bénéficiaires sont des populations vulnérables, nécessiteuses tirées du registre national unique qui constitue l’outil institutionnel de ciblage des populations pauvres». Elle annonce que «tous khalifes généraux des familles religieuses, les daaras d’enseignement coranique, ainsi que les représentants de l’Eglise dans les 45 départements du pays reçoivent une partie de ce don». La secrétaire générale de la Dgnp rappelle que sa structure a réceptionné du royaume d’Arabie Saoudite un important don constitué de 10 mille carcasses de moutons provenant du pèlerinage de 2019. Cela symbolise les fortes relations qui unissent nos deux pays depuis très longtemps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here