PARTAGER

L’As Douanes va représenter le Sénégal lors de la première édition de la Basketball Africa League prévue en mars prochain. Du coup, les Gabelous pourront compter sur l’Etat et la fédération.

L’As Douanes va participer à la première édition de la Basket­ball Africa League prévue en mars prochain. Une compétition de clubs initiée par la Nba en collaboration avec la Fiba que les Gabelous vont découvrir. Sur ce chapitre, les champions du Sénégal pourront compter sur le soutien et la présence du ministère des Sports, mais aussi de la Fédération sénégalaise de basket. «C’est une question qui revient tout le temps. L’Etat est au début et à la fin de tout ce qui se fait au Sénégal dans le domaine du sport. Aujourd’hui, on joue à Marius Ndiaye et ça n’appartient ni à la Douane ni au Duc. C’est l’Etat qui assure la sécurité. Nous serons là parce que l’As Douanes va aller jouer au nom du Sénégal. Nous serons toujours aux côtés du président de la fédération pour régler les questions urgentes, les accompagner à montrer une belle image quand ils seront au niveau africain pour ces compétitions-là», a promis Matar Ba, en marge de la finale Hommes de la Coupe du Sénégal, ce diman­che.
Du côté de la fédération, le soutien est aussi assuré. «Obligatoirement, la fédération sera derrière la Douane pour l’aider à accomplir sa mission. J’ai eu à parler avec les responsables de la Nba. Il y a tout un programme qui a été ficelé. Même pour le recrutement des joueurs, il y a un camp qui sera organisé aux Etats-Unis et les présidents et entraineurs des clubs qualifiés seront invités pour voir les joueurs susceptibles d’être recrutés pour participer à la compétition», informe Me Babacar Ndiaye.
Ce dernier a également salué le bon déroulement de la saison tout en regrettant la longue durée, ce qui était prévisible. «C’était dans l’intérêt du pays» avec l’organisation de l’Afro­basket féminin, en août dernier à Dakar. «Toutes les compétitions ont été tenues. Il n’y a pas d’actes de violence parce que dès le début de la saison, la fédération a tenu à être ferme vis-à-vis des clubs», dira Me Ndiaye. De son côté, le ministère qui s’est réjoui de la belle finale, a demandé aux responsables de la fédération de continuer à développer le basket sur toute l’étendue du territoire.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here