PARTAGER

Après Arsenal qu’il compte racheter en 2021, le milliardaire nigérian Aliko Dangote pense au football camerounais qu’il pourrait sponsoriser.

A la recherche d’un nouveau souffle pour les championnats locaux, le patron de la Fédé­ration camerounaise de football (Fecafoot), Seidou Mbombo Njoya, a entamé les discussions avec Dangote­Group, l’entreprise du milliardaire nigérian.
D’après les informations relayées par nos confrères du site kick442.com, la Fecafoot serait en effet entrée en contact avec Aliko Dangote, l’homme le plus riche d’Afri­que. A en croire la même source, des discussions sérieuses ont même démarré entre les deux parties. Il faut rappeler que l’homme d’affaires de 63 ans, très fan d’Arsenal, con­naît parfaitement le monde du foot, puisqu’il a déjà investi sur le football nigérian. Une nouvelle qui fait le bonheur du public sportif du pays de Paul Biya. Le Peuple camerounais voit en ce partenariat un nouvel envol pour son football.
Faut rappeler que l’homme le plus riche d’Afrique envisage de racheter en 2021 Arsenal. Le club anglais étant critiqué par les supporteurs pour ses résultats sportifs.
L’entrepreneur nigérian, à la fortune personnelle estimée, selon le dernier classement du magazine américain Forbes, à 9,2 milliards d’euros, est un grand amateur de football. Et justement, Dangote est aussi un supporteur du club anglais qu’il envisage de racheter, pourquoi pas en 2021, comme il l’a fait savoir à mi-janvier, alors que les Gunners sont actuellement entre les mains de l’Américain Stan Kroenke. Ce dernier, propriétaire de la franchise de football américain les Rams de Los Angeles, et qui possède des participations dans des clubs de football, de basket et de hockey sur glace, avait fait l’acquisition de la formation londonienne en août 2018 pour un montant de 600 millions d’euros. Mais les résultats sportifs d’Arsenal, la saison dernière et cette année, provoquent le mécontentement des influents supporteurs.
Les fans londoniens sont lassés de voir leur club favori être dominé sur la scène anglaise par ses rivaux de Chelsea, Liverpool, Tottenham, Manchester City ou Manchester United. Or Arsenal est un club coté en Bourse, et ses supporteurs sont également des actionnaires qui se plaignent également du manque d’investissements consentis pour recruter des joueurs. Une situation du moment qui peut plaider en faveur de Dangote par rapport à un club estimé à un milliard d’euros.
Reste à savoir si l’actuel propriétaire envisage de vendre. En attendant, le football camerounais se met à prier…
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here